AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La plus belle invention de l'homme est sans doute la torture.

Aller en bas 
AuteurMessage
Isabella De Medicis
Sadistic Art
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: La plus belle invention de l'homme est sans doute la torture.   Mer 2 Nov - 15:31




Isabella De Medicis
    FEAT. Ashley Greene.




Bonjour, Je m'appelle Isabella De Medicis et j'ai 22 ans, je travaille comme remplaçante de la CPE de Richelieu. J'ai oublié de préciser que j'étais une Level A et que je peux donc me téléporter, me métamorphoser en corbeau et créer des illusions sensorielles . J'appartiens au groupe des Civils, mon dragon est un Dragonne de sang et s'appelle Poupounette et mon avatar est Ashley Greene.




» CARATERE


La beauté de la torture physique et mentale est maîtrisée par Isabella avec perfection. Elle connait l’art de la souffrance comme un enfant qui connait les jouets de son coffre. Jamais sans son poignard à lame d’argent, elle n’a pas peur de se frotter aux êtres immortels comme aux être mortels. D’une grande intelligente, elle sait comment se sortir de tout piège pour pouvoir continuer de s’amuser avec ses victimes qu’elle prend plaisir à torturer. Elle ne sait pas s’arrêter, et le fait que lorsque ses jeux provoquent la mort de son partenaire de jeu, jamais en manque d’imagination pour faire parler les personnes, elle sait obtenir ce qu’elle veut, et obtient toujours ce qu’elle souhaite, et cela souvent par la force sans passer par la doucher. Elle reste sans cela, une sœur et la tutrice de ses cadettes, elle peut se montrer protectrice mais, reste ce qu’elle est et prend un malin plaisir à torturer sa famille, qu’elle réussit tout de même à garder en vie. Quant à l’amour de sa vie, elle a le même comportement et va même plus loin, puisqu’il est un vampire et, qu’il lui rend bien. Le conseil que vous devriez sans doute suivre, c’est celui-ci : ne jamais croiser Isabella De Medicis.


» PHYSIQUE

Grande, fine… Isabelle De Medicis est d’une beauté irrésistible. Elle ne passe pas inaperçue dans les rues, elle est toujours regardée et ça, elle le sait et le joue à son avantage. Combien de personnes sont mortes après avoir cédé à ses charmes ? Tellement qu’on ne les compte plus, on a arrêté de le faire depuis si longtemps… Ses cheveux sombres et ses yeux d’un bleu glacial attirent de nombreuses victimes dans le piège de la veuve noire qu’elle est. Toujours habillée pour mettre son physique à son avantage, elle est plus qu’agréable à regarder, et elle aime attirer les pauvres passant chez elle, pour les tuer en les torturants. Elle prend énormément de plaisir à être belle pour tuer, ce qui ne déplait pas à Dimitri, qui apprécie la voir si joliment habillée pour pouvoir la déshabillé ensuite, après l’avoir mordu bien sûr…




(c) Richelieu

«ONCE UPON A TIME»

Qui aime bien, châtie bien.


7 Février 1989, Italie, Isabella De Medicis vient au monde et, est la première fille de la famille. Elle comble ses parents de bonheur… Mais pour très peu de temps. A peine âgée de trois ans, elle commençait déjà à développer un grand goût pour la torture. Ses poupées étaient décapitées, démembrées, brûlées dans la cheminée et tout ça, sous les rires stridents de la petite fille qu’elle était. Elle effrayait ses parents qui essayaient de ne pas le lui montrer, mais elle le savait et en était heureuse. Elle appréciait sentir la peur des autres, elle appréciait sentir la puissance qu’elle dégageait déjà. Isabella était déjà très mature pour son âge et très intelligente… Mais se servait de tout cela au servir du sadisme et de la souffrance des autres.

Un an plus tard, elle jouait à sa façon avec un mulot du jardin, la pauvre bête avait la queue épinglée dans le sol et, avec déjà quelques doigts en moins. Alors qu’Isy fixait le petit rongeur, il se mit à couiner de douleur, plus que ce qu’il ne faisait auparavant. La petite fille détourna le regard et tout se calma. Elle sourit avant de couper la tête du mammifère et d’aller voir ses parents. Elle partit en sautillant dans son salon et dit joyeusement :

- Maman ! Papa ! J’ai découvert mon don!
- Quel est-il ma chérie ?Demanda sa mère.
- Celui là !

Elle fixa alors son père qui se mit à hurler de douleur, sa fille se mit alors à rire, un rire glacial effrayant. Sa mère la supplia alors d’arrêter, et elle s’exécuta avec un grand sourire. Son père la regarda horrifié, ne sachant pas quoi dire, et resta allongé sur le sol. Isabella était fière et comptait bien se servir de son premier don à toutes les occasions qui se présenteraient…

Quelques mois plus tard, alors qu’elle se promenait à la recherche d’un hibou à torturer, elle en vit un qui volait bien haut dans le ciel. Et puis, il eut le bruit d’un vase qui se brise… Et elle se mit à voler, elle était devenue un corbeau, un jeune oiseau au plumage de jais. Elle vola alors après le rapace qu’elle avait repéré. Une fois près de lui, elle réussit à lui attraper une aile après de longs essais. Elle lui planta ses serres et se retrouva avec du sang sur ses pattes, elle lui pinça ensuite tout le corps pour se retrouver avec du sang sur ses plumes. Après quinze minutes de lutte, l’animal de la forêt cessa de voler, il avait été vidé de son sang, et fut laisser tomber par Isabella qui se posa à côté du cadavre qui avait fini par terre, les parties de son corps étalées sur les feuilles mortes d’automne. Elle réussit à reprendre forme humaine seule et rentra chez elle, du sang surtout le visage, sur les mains et les jambes. Elle avait le même sourire que le jour où elle avait torturé son père. De retour chez elle, sa mère hurla de terreur, mais Isy la rassura en lui expliquant que ce n’était pas du sang humain, mais juste du sang d’oiseau. Elle remonta dans sa chambre, comme si tout était normal et pris sa douche.

Deux ans plus tard… La vie d’Isabella bascula avec l’arrivée de ses deux sœurs cadettes. Deux jumelles qu’elle haïssait car elles lui volaient la vedette. Elle n’aimait pas être dans l’ombre de celles-ci. Elle voulait être la seule et unique fille de la famille. Mais avec leur arrivée, Isy qui n’avait jamais été punie le fut. Elle se décida alors de se venger, de les torturer quoiqu’il lui en coute. Elle voulait leur faire payer leur naissance, leur vie. Elle appréciait les entendre pleurer, les torture mentalement avec son don, ou leur arracher des bouts de chairs avec son bec noir. Elle voulait les entendre hurler, pleurer et son don lui était bien utile. Elle essayait parfois, de les torturer à distance sans les voir… Elle y parvint, avec difficulté mais y parvint. Elle n’en dit rien à ses parents pour avoir le loisir de le faire quand elle le voulait… Et puis, son dernier don fit son apparition pour lui faciliter d’avantage la tâche… Elle réussit à se téléporter dans la chambre de deux bébés de la famille… Quel bonheur pour Isy que de pouvoir torturer Katerina et Jéléna en étant proche et de pouvoir partir aussi vite que l’éclair. Mais n’étant pans une disparition très discrète, ses parents découvrirent bien vite que leur fille aînée savait se téléporter, ils la punirent, ignorant qu’elle savait torturer à distance…

Cinq ans plus tard, pour le plus grand malheur d’Isy, elle eut le droit à un petit frère : Alec. Comme les aînées de celui-ci, il fut haït par Isabella et donc torturer. Il était quasiment sa poupée, les parents De Medicis ayant perdu le contrôle de leur plus grande fille, ils n’arrivaient pas à arrêter la fureur, la rage de cette dernière qui s’obstinait à vouloir éliminer les petits de la famille. Plus le temps passait, plus chose s’aggravait. Après s’être fait torturer toute son enfance, Katerina développa sa psychopathie et une double personnalité dans les environs de 11ans. Elle tua d’ailleurs son psychologue lorsqu’il le lui annonça. Après cette mort, le père de la famille mit fin à ses jours, ne supportant plus ses filles, il ne pouvait continuer à vivre en sachant que ses enfants étaient condamner à être des tueuses. Ayant eut d’autres enfants, Isabella était heureuse de son suicide, elle l’avait cherché, elle le voulait, il ne manquait plus que la mère… Un an plus tard, elle avait dix-huit ans, elle était majeur et pouvait donc quitter la famille pour faire ce qu’elle voulait… Mais elle voulait se débarrasser de sa mère. Après plusieurs tentatives, et avec l’aide des ses sœurs et de son frère, ils réussirent à l’envoyer à l’asile psychiatrique. Elle prit donc les plus jeunes sous sa tutelle et, en prend plus ou moins soin… En les torturant de temps à autre tout de même, et lui rendent bien maintenant qu’ils savent se défendre un minimum. Mais plus personne ne peut s’attaquer à sa famille sans avoir à être frapper de douleurs insupportables…

Un bal en Italie. Isabella était adulte et avait déjà un certain nombre de morts à son actif et, elle en était fière. Elle y songeait en regardant tous les visages innocents des danseurs et des organisateurs de la fête, qui s’étaient sentis obligés d’inviter les pauvres enfants De Medicis qui étaient seuls. Elle soupirait car, elle s’ennuyait, parlant à ses sœurs, elle fut couper par un jeune homme qui lui proposa un verre qu’elle déclina avec froideur. Elle reprit le cours de la discussion avec ses cadettes. Elles parlaient, alors que le bruit de la fête s’estompait, les invités étaient vidés de leur sang un à un, par un vampire. Mais l’odeur, la vue du sang ne dérangeait aucunement les sœurs qui au contraire, l’appréciaient. Et puis, il ne restait plus qu’elles et lui. Il s’approcha des De Medicis avec un sourire ensanglanté. Katerina et Jéléna demandèrent en cœur à leur aînée si, elle pensait qu’il oserait les vider de leur sang. La plus grande sourit et répondit :

- Il n’osera pas…

Par un regard vers lui… Pas une attention ne lui était accordée et pourtant, Isabella tortura le vampire avec son don, mais il se mit à rire. Provocant alors l’agacement et la rage de la sorcière, alors que ses sœurs semblaient plus qu’étonnées. Personne n’avait jamais supporté la cruauté, le sadisme d’Isabella. Personne ne riait sous ses illusions, sauf lui. Il lui résistait, il riait, se moquait du don de la pus grande sadique de la famille. Comment pouvait-il ? Comment osait-il défier d’une telle façon Isabella De Medicis ? Elle s’arrêta et hurla alors :

- ARRÊTE DE RIRE!!!!

Elle s’approcha alors de lui, sortant sa dague à lame d’argent. Mais il se laissa pas faire, et la plaqua contre le mur. Isabella avait-elle enfin trouvé un partenaire de jeu à sa hauteur ? Impossible, elle était maîtresse de son jeu de torture, elle était la seule à pouvoir gagner, même le plus vieux des vampires ne pouvaient la battre. Personne le pouvait. Ils se battirent durant quelques minutes ensemble. Une danse de crocs et d’argent dans toute la salle du bal, mêlant à tout cela des gouttes de sang et des cris de douleur, des rires stridents et effrayant. Tout cela sous les regards de Jéléna et Katerina qui discutaient tranquillement. Elle était allongée sur le carrelage blanc, il était sur elle. Ses cheveux qui étaient coiffés avec perfection étaient en bataille, son sang coulait sur le couleur blanche du sol, son regard meurtrier rajoutait à son charme, celui d’une folie meurtrière qui rongeait son être, et qui faisait ce qu’elle était. Et puis soudainement, le vampire l’embrassa. Isabella l’écarta avec sa poignard et hurla. Agacée, énervée et puis, tout s’estompa. Son regard exprima seulement sadisme et passion. Elle tortura une nouvelle fois son attaquant mais avec plus de détermination et cette fois, il tomba au sol à côté d’elle. Elle sourit avant de se mettre à califourchon sur lui et, de l’embrasser à son tour avec passion. Ses plaies superficielles ne la faisaient point souffrir, elle savourait simplement se baiser avant de se redresser pour donner son nom le souffle court :

- Isabella De Medicis…

Il lui donna à son tour son nom, le souffle également court après ce petit jeu. Plus jamais ils ne se sont quittés, ils ont fini par toujours jouer ensemble et, parfois les sœurs cadettes sont mêmes de la partie.

Paris, 22 Octobre 2011. La plus grande famille de sorcier italienne arrive à la capitale française. Le plus luxueux, le plus grand appartement de Paris est en possession d’Isabella, de ses sœurs et frère. Eloignée de son cher et tendre depuis quelque temps, Isy sera ravie de le revoir et de travailler avec lui après s’être débarrassée à sa façon de madame Pomenn… Et les trois plus jeunes seront sans doute heureux de se faire de nouveaux amis… Ou plutôt d’avoir de nouveaux jouets à la rentrée des vacances de Toussaint, car tous les papiers à remplir prennent du temps à être signé… Mais pourquoi sont-ils venus… ?







BEHIND THE COMPUTER
▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀

    Pseudo/Prénom : /
  • Age : /
  • Comment avez-vous connu le forum?: Isabella De Medicis de HPS
  • Quelques critique ou remarque constructive a faire sur le forum ? : J’arrive ! Attention à vous !
  • Code règlement : OK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Lake
Crazy&Moody Barbie Girl
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : A Paris...
Age : 27

MessageSujet: Re: La plus belle invention de l'homme est sans doute la torture.   Mer 2 Nov - 16:37

Bienvenue à toi ! *pensée: heureusement que je suis plus en cours !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elodie Lee
Smile & Hope
avatar

Messages : 1225
Date d'inscription : 13/08/2011
Localisation : Euh... Quelque part?

MessageSujet: Re: La plus belle invention de l'homme est sans doute la torture.   Mer 2 Nov - 16:38

Bienvenue, tout me semble bon. Attendons la réponse de Lexie =)

*pensée: j'aimais pas Pomenn... mais alors elle... hum... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-shadow.forums-actifs.com
Lexie Van Allen
» AnthracitePrincess.
avatar

Messages : 711
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Richelieu
Age : 25

MessageSujet: Re: La plus belle invention de l'homme est sans doute la torture.   Mer 2 Nov - 16:52

Bienvenue pour moi c'est ok !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Plumenoire
Sweet rebel
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/08/2011
Localisation : Personne ne sait.
Age : 22

MessageSujet: Re: La plus belle invention de l'homme est sans doute la torture.   Sam 5 Nov - 9:40

Bienvenue *pensée: oulala j'ai peur pour cette année*.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La plus belle invention de l'homme est sans doute la torture.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La plus belle invention de l'homme est sans doute la torture.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Le fruit de ma passion est mon imagination. » Edward *
» Un lac, un étalon, un vieil homme et une jument
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école Richelieu :: Administration :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: