AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Vasilii
Funny Vampire
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Sam 29 Oct - 19:36

Enfin arrivée en France, je n’avais aucune nouvelle de ma dite nièce… Cela me déplaisait énormément que de ne pas savoir où elle était, et surtout de mettre rendu compte que je n’avais rien fait pendant quatre ans. Je venais tout juste de me prendre compte qu’il me manquait quelque chose et, c’était le fait de veiller sur ma filleul. Elle avait un caractère bien difficile, mais je voulais tenir ma promesse auprès de mon frère, pour cela je devais savoir comment allait Sulpicia. Même si elle disait souvent qu’elle ne m’aimait pas, nous savions tous les deux que c’était un amour familial asse vache. C’était pour ça qu’on s’appréciait en fait. Mais en attendant, j’avais un petit creux et la nuit était enfin tombée, me permettant d’aller chasser une jolie jeune femme. Effectivement, je préférais le sang des jeunes femmes plutôt que celui des hommes, le leur était moins délicat que celui de la gente féminine, et il était vraiment plus simple de charmer les demoiselles.

Je sortis donc de mon appartement qui se trouvait à Paris pour traquer une proie. Contrairement à de nombreux vampires, je ne chassais vraiment que pour survivre, et pas pour le plaisir de tuer. Je ne prenais pas un grand plaisir à tuer, mais je ne trouvais pas non plus ça désagréable, je le faisais réellement pour me nourrir et rien de plus. Il était évidement que nombreux étaient ceux qui prenaient un malin plaisir à tuer et à torturer. La chance pour ces parisiens, ils n’avaient pas récolté un grand vampire tueur ! Il aurait pu rencontrer bien pire que moi… Je n’étais pas un si vilain vampire dans le fond, j’embêtais parfois les jeunes femmes mais les tuait rapidement pour éviter, qu’elles ne souffrent.

Dans la rue sombre de la capitale parisienne, il y avait de nombreux jeunes qui sortaient des boîtes de nuit, mais aucun de leur visage ne me donnait envie, aucun d’eux ne semblait avoir un sang assez délicat pour mon palais… Je continuais donc ma marche nocturne pour trouver un repas lorsque, je vis une jeune femme à la chevelure dorée regarder l’une des vitrines des boutiques fermées. Ses cheveux étaient parsemés de mèches colorés, je demandais de quelle couleur étaient ses yeux. Mais j’aurais tout le temps de l’observer une fois qu’elle serait morte. Je me dirigeais donc vers elle avec un léger sourire gêner. En un siècle, je savais parfaitement joué la comédie pour attirer les regards des demoiselles.

- Euh… Pardonnez-moi mademoiselle… Mais je ne suis pas d’ici, et j’ai malheureusement perdu mon chemin… Pouvez-vous m’aider ?

Je lui souris amicalement et toujours mine gêner pour lui exprimer le fait que ne voulais pas lui faire de mal, enfin pas vraiment… Il ne fallait pas qu’elle ait des doutes. Je n’avais aucune envie de courir après mon repas, mais de faire vite pour étancher ma soif. Mais il y avait trop de monde dans cette rue, il fallait que je puisse l’attirer dans une ruelle plus sombre, et moins fréquentées par les scrapates… J’espérais réussir mon coup comme à chaque fois, mais je ne savais pas pourquoi, je ressentis soudainement quelque chose d’étrange, quelque chose n’allait sans doute pas tourner correctement ce soir. Enfin, ce n’était qu’une intuition… Ce n’était qu’une mortelle parmi tant d’autre finalement.

- Oh ! J’en oubliais les politesses. Je suis Joshua Vasilii… Un italien qui se perd à Paris… Ce n’est pas très banal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Lake
Crazy&Moody Barbie Girl
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : A Paris...
Age : 27

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Mar 1 Nov - 18:56

Aujourd'hui j'étais arrivée a Paris, cette journée avait été plutôt mouvementée mais dans le bon sens du terme. J'avais trouvé une chambre d'hotel sur Paris et j'étais heureuse d'avoir réussi a ne pas prendre un hotel trop cher, je n'avais après tout pas beaucoup d'argent. J'avais cependant prévu de me trouver un petit appartement étant donné que mon voyage ici serrait sans doute long ainsi qu'un petit boulot car mes économies ne dureraient pas longtemps: la vie a Paris était chère !
Je m'étais balader dans la ville toute la journée et ce soir je m'apprétais a rentrer a l'hotel quand je croisais une boutique de chaussures: une pair de bottes était magnifique en vitrine !
Elles étaient noir avec les lacets de toute les couleurs et une chaine en argent sur le haut.

- 30€ Seulement ?! Je reviendrais demain alors mes jolies ! Fis-je tous bas pour moi même.


Je remarquais un jeune homme a mes côté qui semblait géné, je me tournais vers lui et il me demanda son chemin:

- Malheureusement Monsieur je ne suis pas d'ici non plus, mais je veux bien essayer de vous aider si vous le voulez !


Il se présenta alors: Joshua Vasilli:

- Moi c'est Lily-Rose mais appelé moi Lily ! Enchantée de faire votre connaisance ! Vous souhaitez vous rendre où ?

Je voulais me rendre utile et puis ce jeune homme était plutôt beau et gentil, je n'avais plus grand chose a faire et n'avais pas vraiment faim non plus, après sa reponse je sortis mon téléphone et il me demanda pourquoi:

- Je n'ai pas un bon sens de l'orrientation mais lui si ! Dis-je en montrant l'application GPS de ce dernier.


Et oui la technologie avait du bon ! Je ne sais pas comment j'aurais fais pour trouver mon hotel sans mon téléphone ni comment j'aurais pus visiter tout les grand monuments parisiens sans lui. Il m'avait trouver tout exactement comme je le voulais et miracle du forfait illimité il fonctionnait en dehors du canada, il est vrai que cette fonctionnalité mondiale me coûtait cher mais j'en avais vraiment besoin avec ma petite tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Vasilii
Funny Vampire
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Sam 5 Nov - 9:55

Pour ma grande déception, mon repas se trouvait ne pas être de la ville non plus. Mon petit cinéma venait de tomber à l’eau, j’allais devoir trouver une autre jeune femme séduisante à vider de son sang. Ce n’était pas réellement un plaisir que d’avoir à tuer pour survivre, mais je le faisais sans regret car, j’avais choisi cette vie là moi-même, lorsque j’avais mordu mon médecin. Parfois, ôter la vie des jeunes femmes étaient plutôt difficile, car elles étaient bien belle et avait leur vie devant elles, malheureusement leur sang était meilleur que celui des hommes, il était plus délicat, plus sucré, en somme bien meilleur. Soudainement, la demoiselle rajouta qu’elle voulait tout de même essayer de m’aider. Quelle gentillesse de sa part, mais elle aurait sans doute mieux fait d’abandonné… Mais, c’était très bien pour moi. J’étais même ravi qu’elle soit aussi aimable. Elle semblait bien délicieuse. Alors que je songeais à la saveur de son sang, je me rendis compte que je ne m’étais pas présenté. Je le fis donc, et elle fit de même. Elle s’appelait Lily-Rose mais était surnommé Lily. C’était un nom plutôt agréable à entendre, je lui souris et répondis en souriant amicalement :

- Ravie de vous rencontrer Lily.

Elle me demanda ensuite où je voulais me rendre. Je connaissais assez la capitale française pour connaître le nom d’un hôtel, où il y avait obligation de passer par une ruelle sombre pour arriver à bon port. Je lui donnais donc le nom du lieu où j’étais censé héberger, alors que j’avais mon propre appartement. La jeune femme sortit alors son téléphone portable, ce qui m’étonnait.

- Pourquoi sortez-vous votre téléphone ?

Elle répondit alors qu’elle n’avait pas un bon sens de l’orientation, contrairement à son portable. La technologie avait du bon, mais que feraient ses petits jeunes sans ? A notre époque, il n’y avait pas tout ça, et on se débrouillait très bien. Mais il est vrai que ça facilitait drôlement la vie, du moins l’éternité. Je me demandais ce que m’attendait les siècles à venir, il allait sans doute avoir beaucoup d’innovation très intéressante. Ah ! L’éternité était vraiment une chose magnifique.

Après ses douces réflexions, Lily m’annonça que le chemin était tout tracé et nous nous mîmes à marcher. Le silence était doux et peu pesant, mais je voulais apprendre à connaître ma future victime. Je n’étais pas un vampire qui prenait plaisir à torturer et tuer, je me nourrissais par besoin… Bon, et de temps à autre par plaisir, mais pas souvent. Je lui demandais donc :

- Pardonnez ma question indiscrète, mais qu’est-ce qui vous mène à Paris ? La cuisine française ? Les monuments ? Aucune obligation de répondre bien évidemment. Nous avons tous notre jardin secret.

Une fois qu’elle eut répondu, elle me retourna la question. Devant mourir dans peu de temps, je ne voyais pas pourquoi je ne pouvais pas lui dire. Surtout que ce n’était pas un grand secret, et il n’y avait aucune honte à vouloir retrouver quelqu’un que nous avons perdu de vu.

- Je suis venu retrouver ma nièce qui est également ma filleule, que j’ai perdu de vu après la disparition de ses parents il y a quatre ans.

Lorsque j’eus terminé ma phrase, je remarquais que nous étions dans une petite ruelle peu éclairée et déserte. Désolé petite Lily, mais votre heure a sonnée. Je me retournais violemment contre elle, avant de la plaquer contre le mur et de lui montrer mon visage vampirique. Ça aurait pu être une belle rencontre et une belle amitié, sauf que j’avais faim, et avait donc besoin de boire son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Lake
Crazy&Moody Barbie Girl
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : A Paris...
Age : 27

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Dim 13 Nov - 21:41

Il semblait plutôt gentil cet italien, peu être que pour une fois j'avais trouver un homme qui soit réellement gentil... J'avais l'habitude de par mon exentricité et ma joie de vivre ainsi que mon physique qu'on ne vienne me parler que pour une soirée passée en ma compagnie, cette soirée d'ailleurs qu'ils voulaient tous en me rencontrant, cette soirée de relation sans lendemain,celle qui n'était jamais comme ils s'y attendaient, et j'étais souvent déçu aussi. Toujours la même chanson, pourtant je gardais a chaque fois espoir en une réelle relation sentimental, et non purement physique mais j'étais comme bien souvent trop naïve...trop c***e !

Soudain, alors que nous marchions depuis un petit moment dans les rues bondées de monde en ce soir de Week-end, il s'arrêta et me regarda fixement, nous nous trouvions a présent dans une ruelle mal éclairée, nous étions seuls, je me retournais et demandai ce qu'il se passait, il me sourit et son visage se transforma. Ses yeux prirent la couleur du sang, une couleur affreuse et monstrueuse, les vaisseau sanguin de son visage avaient doubler de taille et étaient visible à l'oeil nu, passement ses paumettes de craquement violets rendant son visage dur et froid comme le marbre, deux canines très longues étaient apparut sur se sourire qui me faisait froid dans le dos et ne me semblait plus agréable et chaleureux du tout: c'était un vampire.

La ruelle dans la quelle je me trouvais ne m'apportait aucune protection aussi je pris l'initiative de courrir à l'opposer du prédateur sans penser que sa vitesse de course etait plus grande que la mienne.

Il arriva en face de moi et je partis dans l'autre sens. Ce n'est que pendant cette course que je me souviens de mon bracelet en argent et que mes bagues en étaient également constituées, encore une fois il fut face à mon visage et en me poussant légèrement me fit tomber au sol. Il se pencha au dessus de moi et annonça que la partie etait fini:

- Pas tout à fait ! Répliquai-je


Je sorti alors mon bracelet et le fourra dans la bouche de mon agresseur, puis je mis mes points où se trouvaient mes bagues sur ses yeux afin de pouvoir prendre de l'avance et m'ennfuir . Il cria de douleur à cause de la brûlure que je venais de lui infliger grâce à l'argent et j'en profitais pour me relever et me teleporter ailleurs: je me trouvais au bord de la Seine. Je m'assis un instant avant de me rendre compte que mon téléphone portable n'était plus dans ma poche...

- Flute! Pestais-je

Je me levais doucement et marchais en direction de mon hotel, j'esseyais de me repérer tant bien que mal aux noms des magasins: la seule chose que je regardais et que je retenais quand je me promenais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Vasilii
Funny Vampire
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Mar 15 Nov - 20:04

Noir, la nuit était totalement présente plongeant l’instant présent dans la pénombre qui préparait la mise à mort de la douce Lily. Une jeune femme qui semblait bien sympathique, pleine de vie avec beaucoup de douceur. Malheureusement, j’avais soif et cet instinct de survie était bien plus fort que mon côté humain, que je faisais la plus part du temps taire, pour pouvoir tuer mes victimes en les vidant de leur sang. C’était à la fois un plaisir un dégoût, j’y prenais un grand plaisir mais, parfois ôter la vie à certaines personnes me dégoûtait de moi-même. Et ôter la vie de cette jeune femme ferait sans doute partie du second cas, même si son sang avait l’air sucré et délicat…

Alors que tout aurait pu se passer comme dans toute rencontre entre scrapate ou même sorcier, je m’arrêtai un instant et regardais la jolie blonde aux yeux bleus. J’en étais presque désolé, mais je devais me nourrir, et je l’avais choisie. Je ne pouvais faire marche arrière, car je ne le faisais avec personne, même les plus belles femmes du mondes, avec les plus sympathiques, les plus délicates. Et puis, je n’étais pas venue en France pour faire feindre mon cœur vampirique, mais bien pour retrouver ma descendante qui ne montrait plus de signe de vie. Si je venais à me dessécher, je ne pourrais plus chercher quoique ce soit. Même plus de jolies demoiselles à croquer. Elle me demanda ce qui se passait et je lui souris, avant de lui montrer le visage du vampire que j’étais. L’expression de son visage amicale, devint une expression de peur. Elle se mit alors à courir du côté où je ne me trouvais pas. Pauvre sracapate… Ils ne connaissaient pas grand-chose du monde magique, et c’était plutôt bien pour nous autres les vampires…

Je vins donc en face d’elle rapidement et elle ne sembla pas plus surprise que ça. Elle l’était mais, pas totalement, comme si c’était un souvenir qu’elle avait oublié, qui s’était envolé et qui lui était revenu. Elle reprit donc sa course dans l’autre sens… ça commençait à me lasser le jeu du chat et de la souris. Je me remis donc en face d’elle, et la fit basculer légèrement en arrière pour qu’elle tombe au sol, pour l’immobiliser. Me penchant vers elle, je chuchotais :

- La partie est terminée…

Elle répondit alors que j’avais tord, ce qui me surpris. Mais je n’eus pas le temps de faire ou de dire quoique ce soit, qu’elle m’enfonça son bracelet dans la bouche, qui se révéla être fait en argent, en métal qui provoquait des brûlures aux vampires et loups-garous. Je me redressais donc pour recracher ce bijou qui me blessait l’intérieur de la bouche. Je ne pus guérir totalement, que la petite humaine qui devait sans doute être une sorcière car elle connaissait mes faiblesses me plaqua ses bagues en argent dans les yeux. J’hurlais alors de douleur lorsque les bijoux me touchèrent. Je rouvris les yeux, et puis entendis le bruit d’un pétard. C’était une garce ! Si je la retrouvais, elle allait en voir de toutes les couleurs et surtout du rouge ! Je m’adossais un petit instant contre le mur pour reprendre mes esprits et laisser guérir mes plaies qui prenaient plus de temps à se refermer que celle provoquer par un autre matériel autre que le bois.

Soudainement, un détail dans la ruelle mal éclairée m’interpella : non loin de moi se trouvait le téléphone portable de ma victime… Enfin, presque victime puisque je ne l’avais pas encore tuée. Mais ça allait sans doute s’arranger : elle avait dit ne pas avoir un bon sens de l’orientation, il fallait en déduire qu’elle avait rentré son adresse d’hôtel sur son GPS, puisqu’elle ne vivait pas ici non plus… C’était qu’elle avait dit beaucoup de chose pour m’aider cette jeune sorcière… Je pris donc le portable et commençai à chercher ce que je voulais pour retrouver la trace de cette demoiselle qui me paierait les pots cassés de cette soirée ! Elle m’avait bien fait mal, et je comptais bien lui rendre la pareille, la vengeance était une histoire de famille, même les plus gentils Vasilii avait l’esprit vengeur !

Après quelques minutes de manipulation et une petite course. Je me retrouvais dans la chambre d’hôtel de Lily. Une chambre plutôt petite mais qui restait confortable, elle était sans doute toute seule, ce qui arrangeait bien les choses. De toute façon, si elle aurait été accompagnée une personne saine d’esprit ne l’aurait pas laissée se balader seule dans les rues parisiennes à une heure aussi tardive… Je m’assis donc dans un endroit sombre du lieu où elle passait ses nuits, pour lui faire une petite surprise, mais également pour lui rendre son téléphone…

L’attente fut bien longue… Elle n’avait vraiment pas un bon sens de l’orientation, ou se faisait plaisir après avoir survécue à la mort. Mais elle finirait bien par rentrer se coucher, c’est que ça a besoin de dormir ses petits sorciers. J’entendis enfin le cliquetis des clés qui indiquait que quelqu’un entrait. La porte s’ouvrit et malgré l’obscurité, je reconnus la jolie Lily-Rose. Un sourire se dessina alors sur mes lèvres et il grandit lorsqu’elle alluma la lumière en fermant la porte. Lorsqu’elle se retourna vers la pièce, elle cria en sursautant.

- Tu as perdu sa ma jolie… Vraiment, l’option GPS est une excellente invention.

Je la plaquais alors rapidement contre le mur en lui tenant les poignets pour éviter de me faire avoir une fois de plus avec ses bijoux en argent. Quel dommage que de devoir tuer quelqu’un qui avait survécu à une première attaque de vampire. La chance n’était vraiment pas de son côté, elle aurait pu ne pas perdre son téléphone, elle aurait pu ne pas m’avoir rencontré.

- Vraiment, c’est dommage que de devoir vous tuer mademoiselle… Mais ma soif est grande, et votre sang me donne envie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Lake
Crazy&Moody Barbie Girl
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : A Paris...
Age : 27

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Mer 16 Nov - 21:35


Après avoir observer de nombreuses enseignes de magasins et demander mon chemin a de nombreuses personnes j’arrivais enfin a bon port… j’étais vraiment dépendante de mon téléphone portable… il faudrait que je songe a regarder les noms des rues quand je me balade en ville, ça serrait utile pour ma prochaine attaque par un vampire… Ce que j’espérais être dans longtemps…pourquoi fallait-il que je tombe toujours sur les mauvais garçons…un vampire…c’était la seule chose dont j’avais besoin a mon palmarès de hommes pour qui la stupide Lily-Rose avait craqué…
J’étais réellement pathétique, je me décidais à changer ! Je ne m’adoucirais plus jamais a 100% ! Mare de me faire avoir ! Surtout que cette fois j’avais manquer d’y laisser ma peau ! Et que j’y avais laisser mon téléphone… Qu’elle gourde je faisais…j’étais vraiment douée…j’avais aussi perdu mon bracelet en argent, heureusement il n’avait aucune valeur sentimental…c’était un ami de la fac d’infirmerie qui me l’avait offert…avant de coucher avec ma voisine de classe…
Ma vie était ainsi faite, que de bon souvenirs et de bons moments…enfin tout n’était pas noir mais la plus part des souvenirs avait une grande part de noirceur oui…
Je demandais la clé de ma chambre a la réception et montais me coucher, je pris l’ascenseur et fus seule dans ce dernier: il devait être tard…je touchais ma poche par reflexe pour regarder l’heure sur mon portable quand je me souvins que je ne l’avais plus…c’était embêtant… Je me dirigeais vers la porte de ma chambre avec simplement l’envie de dormir, même si mon ventre mourrait de faim…
Malheureusement la journée n’était pas terminée, lorsque j’ouvris la porte de la chambre et alluma la lumière, quelque chose me sauta dessus et me bloqua les poignets contre le mur: c’était encore le vampire de tout a l’heure !

- Non mais ça va la oui ! J’en ai mare maintenant ! Pestais-je

Il annonça que me tuer l’attristait mais qu’il avait faim…j’eu alors une idée:

- Attend ! Attend ! Attend ! Tu ne préfère pas passer une soirée agréable en ma compagnie et ensuite me tuer ? Fis-je en souriant


Il soupira et s’approcha a nouveau dangereusement de mon cou, je fermais les yeux quand une nouvelle idée me vint a l’esprit:

- Attend ! Attend ! Attend ! Fis-je

Il soupira et se recula a nouveau

- Et si je te propose des pochettes de sang ? Toi tu veux boire, moi je veux vivre ! Tout le monde y est gagnant non ? Annonçais-je en souriant

Il acquiesça et je souris, il me relâcha et annonça que si je ne rentrais pas avant la fin de la soirée je devrais faire une croix sur mes vacances en France… mais c’est qu’il est comique celui-là… Je me téléportais dans la réserve de sang du seul hôpital parisien où j’avais déjà été - éh oui ne pas être douée et se cogner au point de saigner du nez toute une soirée avait une seule chose de bon: connaitre l’hôpital. Je pris ce dont j’avais besoins et me téléportais a nouveau dans la chambre en faisant tomber au sol la poigné de pochettes que j’avais prises:

- Voila j’espère que ça te suffira…Je peux récupéré mon téléphone ? Demandais-je
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Vasilii
Funny Vampire
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Jeu 17 Nov - 18:30

L’attente fut bien longue… Mademoiselle Lily-Rose se faisait quelque peu attendre. Heureusement que j’étais une personne patiente, et que je n’avais eu aucun mal à prendre mon mal en patience. Il était également très chanceux pour moi, qu’elle vive dans un hôtel et ne possède pas une propriété, je me serais retrouvé bien embêter sinon. Et rien ne m’aurait empêché de la traquer dans les rues parisiennes, j’aurais pu la traqué jusqu’à avoir son sang. Mais je n’en avais même pas besoin ! La soirée allait sans doute être délicieuse, même si elle avait débuté avec quelques petites brûlures dues à l’argent.

Alors que je commençais sérieusement à avoir faim, j’entendis le cliquetis des clés qui annonçait que le repas allait être servi ! Ah bah ce n’était pas trop tôt ! Elle alluma alors la lumière et je la plaquai contre le mur en retenant ses poignets. Il était hors de question que je me fasse avoir une deuxième fois ! Je n’étais pas un vrai débutant, je n’avais juste pas fait très attention lors de notre première rencontre. J’apprenais de mes erreurs ! La preuve, je l’empêchais de recommencer à me brûler avec ses bagues. J’avais même son bracelet dans ma poche. Je l’avais récupéré avec un mouchoir pour le revendre au plus offrant.

Je m’excusais auprès d’elle de devoir la tuer, mais lui expliquait que ma soif était bien grande, et que son sang m’attirait. Mon visage redevint alors celui d’un vampire et j’approchais mon visage de sa gorge à la peau douce comme la soie. Elle m’interrompit et me reculai mon visage de quelques centimètres pour le regarder. Je pouvais bien écouter ses dernières paroles, ça ne me tuerait pas. Elle me proposait de passer une soirée agréable en sa compagnie, et que par la suite je la tue. Mais, c’est qu’elle me prenait pour un grand abruti cette jolie blonde ! Je soupirais et approchais de nouveau mes crocs de sa carotide avant de me faire une nouvelle fois interrompre. Je reculai une nouvelle fois et elle fit cette fois-ci, une proposition un peu plus équitable. Elle me proposait une pochette en échange de sa vie. Ce n’était pas le top niveau fraicheur mais ça me convenait pour l’espace d’une soirée. J’hochai donc la tête pour montrer mon accord et lui relâchai les poignets. Je pensais réellement ce que je disais, il aurait été dommage de devoir la tuer. Elle s’écarta à quelques mètres de moi pour se téléporter, et je lui dis avant son départ :

- Rentre avant la fin de la soirée, ou dis adieu à tes vacances en France…

Elle fit une petite moue et se téléporta. Je profitais de ce petit instant seul pour aller dans sa salle de bain pour rincer le bracelet qui m’avait plus que cramer la langue… Je le pris avec précaution avec mon mouchoir et le passait sous l’eau pour le rendre plus propre. N’étant pas mort, je pouvais le redonner à sa propriétaire. Il ne m’était pas de grande utilité : il était en argent, était pour femme et il ne m’aurait pas rapporté grand-chose. Une fois propre, je partis m’asseoir sur une chaise pour attendre le retour de Lily qui ne se fit pas attendre. Elle s’exclama qu’elle espérait que ça me suffirait et qu’elle souhaitait récupérer son portable. Je me levais et souris avant de sortir son téléphone de sa poche et de lui tendre.

- Voila pour toi, et aussi ton bracelet que j’ai pris la peine de nettoyer. Et pour la quantité de pochette, ça devrait faire tout à fait l’affaire.

Je lui tendis de mon autrement le bijou envelopper dans le mouchoir et puis j’entendis son ventre gargouillé. Je soupirai et la regardai en souriant. Elle m’avait offert un repas, je pouvais bien faire de même non ? Je me rassis sur le lit et lui demandais :

- Bon, tu veux manger quoi ? Appelle le room service, je te paye ton dîner. Tu m’as procuré le mien, je te paye le tien. Ça te va ?

Bien sûr que non ! Je n’étais pas un méchant vampire, j’étais juste un vampire légèrement gourmand qui aimait les jeunes et jolies femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Lake
Crazy&Moody Barbie Girl
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : A Paris...
Age : 27

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Mer 7 Déc - 20:25

Voila qu’après avoir essayer de me croquer il m’offrait un repas ?
Il m’avait séduite, il avait sympathisé avec moi, avait fait semblant de se perdre alors qu’il savait très bien ce qu’il faisait. Il m’avait ensuite annoncer ma mort avant l’heure et m’avait plaqué au sol, me faisant au passage de magnifiques écorchures sur les bras, les coudes et les genoux…
Il m’avait ensuite obligée a fuir et a me concentrer pour trouver tant bien que mal mon hôtel où il m’attendait sagement !
Il m’avait enfin encore une fois sauté dessus et plaquée au mur pour a nouveau me vider de mon sang.
Encore une fois il avait du me faire a présent plusieurs bleu sur les poignets, sur les dos et sur les bras pour finalement que j’aille pour lui voler des pochettes de sang a l’hôpital…Et maintenant que je lui avais donné ce qu’il voulait, il me rendait mon téléphone portable et mon bracelet nettoyé - pourquoi l’avait-il nettoyé ? Ça je n’en savais rien et j’étais bien trop bouleversée et remuée par cette soirée pour prendre le temps de me le demander !
Et a présent il voulait m’offrir un repas aussi ?

- Vous êtes curieux comme vampire vous…Non pas que j’ai l’habitude des rencontres de ce genre, mais vous êtes pas sensé être…comment dire ? Sauvage, bestiale, dangereux et tout et tout ? Demandais-je

«  Abrutie va t’es complètement folle tu l’insulte alors que t’es toute seule avec lui ? » entendis-je de la part de ma conscience… Elle pouvait bien dire ce qu’elle voulait celle là je m’en fichais complètement ! Je voulais comprendre ! Après tout j’avais bien le droit d’essayer de connaitre le gars qui m’avait draguée pour me croquer non ? Il répondit que nous en discuterions devant un repas qu’il allait commander. Il attrapa le téléphone posé sur la table de chevet et demanda le room-service auquel il commanda de ramener simplement une dizaine de plats italiens…Je ne connaissais presque aucun des noms qu’il citait ou du moins je n’en avais jamais gouté…mis a part les lasagnes et les spaghetti bien sur. Je n’avais pas une grande culture culinaire et n’étais pas douée en cuisine…Disons que le seul plat que j’arrivais a ne pas faire brûler était une poutine ou un plat préparé…

- Vous savez je n’ai pas si faim que ça…protestais-je

Une dizaine de plat pour moi toute seule, ça fait beaucoup tout de même ! Je ne mange pas tant que ça ! Il répondit simplement que c’était pour me donner du choix…Bah oui bien sur c’est logique ! Pourquoi j’y ai pas pensée plus tôt ?! Une dizaine de plat pour une seule fille simplement parce-qu’on ne connait pas ses gouts ! C’est plus logique que de lui demander ce qu’elle aime ouai c’est sur !
En même temps si c’était un vampire ancien il avait le temps de gagner de l’argent et pouvait sans doute se permettre de dépenser des centaines d’euros pour un repas dans la chambre d’une inconnue…
Enfin il n’était pas celui qui risquait le plus quelque chose…

- Eh si non euh…j’ai le droit a d’autres informations sur vous ? Je veux dire a part le fait que vous ne soyez pas d’ici et que vous soyez a l’hôtel… Le questionnais-je pour faire la conversation

Il répondit qu’en faite il n’était pas a l’hôtel mais qu’il avait un appartement…Ok…Donc je suis dans ma chambre d’hôtel avec un homme dont je ne sais rien…super vraiment ! Une première Lily ! Tu n’avais jamais fait mieux vraiment ! Avant au moins je savais que les mecs avec qui j’étais étaient des ratés mais celui là je ne connaissais absolument rien sur lui…c’est cool non ?
Les plats arrivèrent et nous entreprîmes de discuter…quitte a se trouver dans une chambre d’hôtel avec un vampire qui vous offre a manger au lieu de vous manger autant profiter de la soirée non ? On sonna a la porte je me dirigeais vers cette dernière pour l’ouvrir: un serveur avec un chariot plein de bouteille de champagne entra, je regardais Joshua et l’interrogeai du regard, il répondit que le champagne était parfait pour un repas italien et j’haussais les épaules. « Bois donc un petit coup Lily ça te détendra un peu… » pensais-je J’ouvris une bouteille et en bus plusieurs gorgée a la bouteille même, il ouvrit de grand yeux puis sourit. Je souris alors aussi bêtement et mis alors de la musique, j’entendis un air que je connaissais, me mis a danser seule et il sourit en me voyant… Je l’attrapais par le bras et l’entrainai avec moi.

La soirée passa et les bouteilles aussi, j’avais toujours magnifiquement supporté l’alcool, ne me demandez pas pourquoi mais je n’ai jamais été soule de ma vie ! Bon d’accord peu être une fois…bon d’accord je ment je supporte pas l’alcool ! Merci conscience… Pourquoi tu n’étais pas là quand j’ai ouvert la première bouteille ? Me voila maintenant soule, riant tout le temps, discutant avec un vampire qui, il y a quelques heures voulait encore me vider de mon sang et discutant de choses et d’autres de nos vies…

- … elle m’avait versé le sceau d’eau en plein visage, j’étais trempée dans le dortoir…rigole pas ! C’est pas drôle ! Elle sautillait et chantonnais en me surnommant Lilinette trempette…rigole pas j’ai dis ! Fis-je en riant moi-même a moitié.

Il était plié en deux de rire et devait probablement s’imaginer ma tête dans le dortoir des filles, a 14ans avec ma robe de chambre trempée et les cheveux pareil…visiblement le surnom l’amusait aussi…a ouai ? Moi aussi j’ai de surnom !

- Bah alors Joshinou on arrive plus a s’arrêter de rire ? Fis-je en souriant

Il répondit que le Josh à la place de Joshua ne le dérangeai pas mais Joshinou ce n’étais pas terrible de la part d’une Lilinette trempette…haha très drôle vraiment…
Quand on y pensait c’était assez spécial…ça faisait maintenant au moins quatre heures - peu être cinq qui sait - que nous nous connaissions et je discutais avec lui comme si je le connaissais depuis toujours… J’avais ce dons avec les gens d’après les surveillante de l’orphelinat: je mettais les gens a l’aise et j’étais moi-même à l’aise avec eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Vasilii
Funny Vampire
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Jeu 8 Déc - 19:01

En lui proposant de payer son repas en remerciant de celui qu’elle m’avait procuré, la jeune demoiselle fit des remarques qui me firent laisser échapper un léger rire. Elle avait conclu que je n’étais pas un vampire normal, que pour elle, mes semblables et moi-même étions sauvage, bestial et tout ce qui allait avec. Je laissai alors échapper un petit soupire lorsque mon petit moment euphorique. Je répondis donc à ses remarques :

- Eh bien, nous sommes comme ça à nos débuts… Mais après un siècle, on redevient les personnes que nous étions durant notre humanité… On peut même être plus cordiale et aimable… Dans d’autre cas, on devient sadique etc… En ce qui me concerne, ça dépend des jours. Mais on continue pendant le repas hein !

Non, dans le fond je n’étais vraiment pas méchant, je survivais c’est tout. Et je ne pouvais me contenter des pochettes et des animaux, ce n’était pas bon, le sang frais était meilleur. Mais pour cette soirée, j’avais fait une exception… Il était vrai, que devoir tuer cette jeune humaine m’aurait fait beaucoup de peine, elle était plutôt jolie et était bien sympathique. Sans le vouloir, elle était même drôle. Après cela, j’attrapais le téléphone pour appeler le room-service puisque Lily ne semblait pas décider à le faire. Je commandais une dizaine de plats italiens différents pour lui laisser le choix, et pour que j’en profite également. Je le payais, je pouvais bien en profiter aussi non ? Une fois le téléphone posé, la jeune femme déclara qu’elle n’avait pas très faim.


- Bah, ça te permet d’avoir le choix. Tu pourras même goûter un peu de tout ! Et si tu veux, je serais même là pour t’aider à finir.

Et puis, je pouvais bien me le permettre ! Quelques petites dépenses de temps en temps, ça ne me faisait pas de mal et, je pouvais très vite ! Dans la famille Vasilii, nous savons nous débrouiller et ça, au dépend des autres. Enfin, je n’étais même pas le meilleur à ce jeu là… Le mérite pourrait revenir à ma chère tante, et même à la petite Sulpicia qui est… Qui est quelque part ! Nous étions tout comme ça dans la famille, nous avant les autres ! Et on se servait aussi chez les autres, surtout une fois qu’ils sont morts. Enfin bref, ce n’était qu’un détail tout le monde n’était pas obligé de savoir ça sur notre famille, même si ce n’était pas un grand secret… Mais on essaye d’être un peu discret quand même. Lily me demanda soudainement, si elle pouvait avoir d’autre information sur moi, mis à part que je n’étais pas français et que vivais dans un hôtel.

- Euh… Je ne vis pas réellement à l’hôtel… J’ai un appartement sur Paris. Y a pas grand-chose à dire sur moi… Je suis là pour retrouver quelqu’un… Ah, j’ai été transformé en 1918 aussi, après avoir eu la grippe espagnole. Voila en bref !

Même en un siècle, je n’avais pas fait grand-chose de très intéressant, mais j’aimais cette vie tranquille, loin des ennuis. Je voulais juste faire la fête et m’éclater ! Jusqu’à ce que je m’ennuie, mais ça ne risquait pas d’arriver avant quelques petits siècles ! Et puis, m’amuser avec certaines femmes, c’était aussi assez divertissant ! Je ne leur faisais jamais de mal, mis à part les vider de leur sang bien sûr, mais je ne comptais pas faire ça avec Lily. Je la laisserais bien vite tranquille, jusqu’à ce qu’elle me le demande en fait ! Je n’allais pas non plus, dire non à un peu de compagnie, par contre elle le pouvait, sa vie était plus courte que la mienne, elle avait le droit de choisir sa compagnie. Vous voyez, je ne suis pas un grand méchant vampire !

Soudainement, quelqu’un toqua à la porte, ça devait être les plats que j’avais commandés ! Ah, ce n’était pas trop tôt ! J’avais failli attendre, et si je l’avais fait, la demoiselle en ma compagnie aussi ! Une fois le jeune homme payé, je présentais les différentes assiettes à la sorcière et puis nous nous mîmes à discuter de tout et de rien, nous faisions quelque peu connaissance. Alors que nous étions en pleine discussion, quelqu’un sonna de nouveau : les bouteilles de champagne. Ce fut alors Lily qui se leva pour ouvrir. Elle sembla assez surprise et m’interrogea du regard, je lui dis donc :

- Le champagne et les repas italiens, c’est excellellent.

Elle fit entrer le chariot plein de boisson et attrape une bouteille pour la boire sans se servir de verre. Je la regardais avec de grands yeux avant de sourire, après tout je les avais fait monter pour elle, elle pouvait bien les siffler aussi rapidement qu’elle le voulait, il fallait juste espérer qu’elle tenait assez bien l’alcool… Mais vu qu’elle m’avait invité à danser sur une musique qu’elle avait mis… Je pouvais supposer qu’elle ne le tenait pas bien du tout. Mais c’était drôle, ça me fit même rire.

Les heures défilèrent et Lily but beaucoup de champagne, elle semblait apprécier mais, ça ne lui réussissait pas trop. Elle avait déballé je ne savais combien d’anecdote sur son passé et surtout son enfance. Ça me faisait rire et je l’écoutais attentivement, ça pouvait toujours servir pour en éventuel chantage si elle tenterait quelque chose contre moi. Elle n’avait pas l’air d’être ce genre de fille, mais on ne savait jamais… ça c’était le côté parano de la famille qui ressortait, on avait confiance en personne. Ah ! La famille et son éducation !

Et puis, Lily raconta le jour où elle s’était prise un sceau d’eau sur la tête. Je ne pus m’empêcher de rire. Je l’imaginais alors trempée durant son adolescence, mais ça devait surtout être le surnom qu’on lui avait attribué qui me faisait rire ! Je le lui fis d’ailleurs remarqué et elle s’empressa de protester en me donnant à moi-même un surnom… Quelque peu… Un mauvais surnom.

- Ok… Joshua c’est peut être long… Mais y a Josh qui est vraiment mieux que “Joshinou”…

Vraiment, j’avais bien fait de ne pas la croquer celle là, je n’avais pas ri ainsi depuis très longtemps ! C’était très agréable surtout en bonne compagnie, mais j’aurais quand même préféré qu’elle soit sobre un peu plus longtemps pour connaître sa véritable personnalité ! Bon, il fallait peut être qu’elle dorme la cocotte, sinon elle aurait la gueule de bois le lendemain ! Je m’assis alors doucement sur son lit et lui demandai si elle ne voulait pas se coucher, mais elle fit un non de la tête avant de s’asseoir dans lit également en répliquant qu’elle voulait encore discuter.

- Soit ! Faisons ça alors ! Mais tu risques d’avoir un mal de tête demain.

Elle répliqua que ce n’était pas grave et recommença à me raconter des petites histoires la concernant. Et puis plus ça allait, plus elle s’allongeait en posant sa tête sur mon épaule. Je sentais bien que j’allais finir coincer ici jusqu’au lendemain matin… Enfin, ce n’était pas comme si j’avais de chose importante à faire ! J’étais un peu… voir très sensible au Soleil ! Et puis ce que devait arriver, arriva, elle s’endormit et je lui servais d’oreiller. Je regardais alors autour de moi et vis les pochettes de sang qui était… inatteignables ! J’essayais de les atteindre de façons diverses et variées mais n’y parvint pas… Je soupirais et puis sorti mon téléphone et me mis à jouer au tetris pour m’occuper pendant que la demoiselle dormait. Je n’avais guère mieux à faire…

Le soleil commença à se lever et mon portable m’avait lâché en plein milieu de la nuit… Lily n’était toujours pas debout et j’attendis qu’elle se lève puisqu’il était impossible de lui faire ouvrir les yeux ! L’appeler, lui pincer le nez etc etc… rien ne réussissait à la réveiller et je ne voulais pas qu’elle manque trop d’oxygène et qu’elle finisse étouffer…

- Lily… Lily… Lily… Réveille-toi ! Bon sang de bonsoir! Lève toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Lake
Crazy&Moody Barbie Girl
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : A Paris...
Age : 27

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Jeu 8 Déc - 20:31

Je m’amusais et je rigolais et lui aussi, c’était une bonne soirée…l’alcool m’avait aidé je le reconnais, mais la soirée aurait été plus ennuyeuse et j’aurais été plus stressée si mon fidèle ami et ennemi a la fois n’avait pas été là !
Je déballais ma vie a un inconnu vampire d’environ un siècle…Mes petites histoires d’orphelinat et d’études d’infirmière ne devait pas tellement l’intéressé, malheureusement j’étais beaucoup mais alors beaucoup trop soule pour m’en rendre compte !
Il annonça que je devrai aller me coucher si je ne voulais pas avoir la gueule de bois le lendemain et je protestais ! Dans le fond une fois les crocs rangé et le sang oublié il était vraiment gentil ! Il supportait mes conversations ennuyeuse, souriait et riait même a mes blagues que je savais assez stupide pour avoir entendu ce qualificatifs sur moi comme sur tout ce que je disais a longueur de journée. C’était un type bien dans le fond !
Plus la soirée passait et plus je doutais qu’il ai l’envie d’essayer de me vider de mon sang: il avait accepté les pochettes et de passer la soirée avec moi, ce n’était sans doute pas pour me tuer dans ma chambre d’hôtel…de plus le serveur du room-service l’avait vu, il devait être plus intelligent que moi et savoir que l’homicide même s’il était un vampire n’était pas une bonne chose avec un témoin…
Il s’assit sur le lit et je le rejoignis, racontant la fois où j’avais découvert mon don, puis celle où j’avais découvert ma transformation en renard des neiges, je crois qu’il connaissait ainsi ma vie tout en détail: j’étais ainsi bourrée ! Je déballais ma vie, souriait, riait et disait aussi souvent n’importe quoi !
Je ne sais pas si c’est une bonne chose mais en tout cas il semblait apprécier: temps mieux !
Petit a petit que les heures passaient cependant, je me sentais partir et glisser dans les bras de Morphée…
J’étais a un bal masqué. Tout le monde dansait et virevoltait et moi je venais d’arriver. Je me vis dans un mirroir et cette vision me fit un choc: c’était comme si je venais d’une autre époque. Mes cheveux étaient ondulés en boucles parfaitement dessinées, ma robe était bouffante et violette, je décelais même la présence de quelque chose qui me maintenant droite et j’en déduisis que ce devait être un corset. Je portais aussi un masque noir sur les yeux. Soudain un jeune homme m’invita a danser et je refusais, prétextant ne pas savoir danser: ce qui était le cas. Il insista disant qu’il me guiderait et j’acceptais finalement. Minuit sonna alors et nous enlevâmes nos masque et nous présentâmes:

- Joshua Vasilii, fit-il

- Lily-Rose Lake, répondis-je

- … Bon sang de bonsoir ! Lève toi !

J’ouvris doucement les yeux, puis vit le visage de l’homme de mon rêve…j’ouvris de grand yeux, observai la scène des yeux et remarquais que j’avais dormi dans ses bras…QUOI ?! Je me redressais rapidement et me recoiffais par la même occasion…J’avais dormis avec un inconnu et j’avais rêvé de lui ! Parfait vraiment ! Qu’est-ce-qui ne tourne pas rond chez toi Lily ?! Non mais tu es folle ?! Dormir avec un inconnu ! Tu fait fort ma vielle !
Il me sourit désolé et me demanda de fermer les rideaux de la chambre…je mis quelques instant de réflexion avant de m’exécuter. Tout ça faisait encore beaucoup pour ma petite tête, avoir dormit avec un homme que je connaissais de la veille, le fait que ce dernier soit un vampire, qu’il ai essayer de me croquer et que maintenant il soit gentil avec moi…A tout ça s’ajoutais aujourd’hui le fait qu’il soit coincé toute la journée dans ma chambre d’hôtel et que j’ai rêvé de lui… Je me levais et entrepris de fermer les rideaux, il me remercia et je lui souris, il me demanda ce que je voulais faire aujourd’hui étant donné qu’il était bloqué ici:

- Attend quelques instant ! Minutes d’humanité tu permet ? J’ai besoin de prendre des douches, de me brosser les cheveux et tout ça ! Fis-je

Je me rendis vers la salle de bain et fermais la porte. Mon visage dans le miroir contrasta avec celui de mon rêve: mes cheveux étaient en bataille, mon maquillage avait coulé et mes vêtements étaient froissé, je vis alors mon pyjama dans mon sac et fut heureuse de ne pas avoir penser a l’enfiler avant de m’endormir: c’était un ours en peluche qui tenait un cœur qui était représenté sur le T-Shirt…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Vasilii
Funny Vampire
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Jeu 8 Déc - 21:07

Ça commençait à devenir urgent… Il fallait qu’elle se lève ! Le Soleil commençait à pointer le bout de son nez, et il n’était pas vraiment mon ami celui-là. Et si je fermais le rideau moi-même, mes doigts risquaient d’y passer et Lily finirait par terre parce qu’elle n’aurait plus rien pour la retenir de tomber. J’avais beau tout essayé pour lui faire ouvrir les yeux, rien n’y faisait ! Elle dormait comme une souche, même un coq ne l’aurait pas réveillée. Je finis par être légèrement agacé et lui demandais sèchement et assez fortement de se lever. Elle ouvrit alors doucement les yeux et regarda autour d’elle. La demoiselle sembla surprise de me voir dans son lit et elle-même dans mes bras. Pour une fois, je n’y étais pour rien ! Elle s’était installée toute seule ! Je n’avais absolument rien fait… Mis à part peut être m’asseoir dans son lit. Je n’aurais sans doute pas dû faire venir autant de champagne. Je ne pouvais pas savoir qu’elle ne tenait pas bien l’alcool et qu’elle les boirait toutes… Je lui fis tout de même un sourire désolé, n’oubliant pas pourquoi je voulais absolument qu’elle se lève.

- Excuse-moi… Mais maintenant que tu es debout, tu pourrais fermer les rideaux de la fenêtre s’il te plait ?

Bon, elle aurait dit je l’aurais fait moi-même puisqu’elle était réveillée, ça n’aurait pas été la première fois que je me serais brûlé comme ça. Je n’étais pas toujours très doué avec les rayons de cet astre solaire… Enfin, heureusement pour moi, elle avait eu la gentillesse de le faire même si elle avait dû réfléchir quelques secondes pour comprendre ma demande. En même temps, ça ne devait pas être facile pour elle de tout remettre dans le contexte. Avec tout ce qu’elle avait bu, elle avait besoin de se rafraîchir les idées. Ce qui était tout à fait compréhensible… C’était presque comme si ça me manquait, même si je préférais pouvoir boire autant de champagne que je voulais, ne pas me coucher, certaines choses de mon humanité me faisaient être quelque peu nostalgique. Je ne regrettais tout de même pas ma vie actuelle, bien au contraire.

- Merci pour les rideaux Lily. Tu veux ou vas faire quoi aujourd’hui ? Disons que je serais ici pour toute la journée, je ne peux pas sortir… Mais toi, tu as la possibilité de le faire, alors raconte moi tes projets pour la journée.

Elle fit alors remarquer que contrairement à moi, elle avait besoin de faire sa toilette. Je la regardais plus attentivement et effectivement, elle avait besoin de faire un tour dans la salle de bain. Elle était décoiffée, son maquillage de la veille avait bien coulé et elle avait le teint légèrement fatiguée. J’hochai donc la tête pour lui faire signe que je comprenais et attendis qu’elle revienne. Je voulus m’occuper avec mon téléphone… Mais j’avais oublié que la batterie m’avait lâché pendant la nuit, j’avais presque battu mon recors au tetris en plus… Parfois, la technologie ce n’était pas tout à fait ça quand même…

Après un petit instant à réfléchir à la façon dont je pourrais retrouver ma petite nièce puisque je n’avais nulle autre occupation, Lily revint plus présentable. Je lui souris et la complimentais comme tout bon gentleman de mon temps. Les anciennes éducations étaient vraiment à remettre en place… Quand on voyait les jeunes de nos jours, c’était lamentable. Je préférais de loin mon siècle, moins la guerre et les maladies bien sûr.

- Tu es ravissante Lily… Alors, que décides-tu de faire aujourd’hui, pendant qu’un vampire est coincé dans ta chambre d’hôtel ?

Je n’avais pas le choix, je devais rester ici la journée et sans mes affaires, je risquais de m’ennuyer… J’irais peut être chercher une femme de ménage à me mettre sous la dent pendant l’absence de Lily. Chuut ! C’est un secret, il ne faut pas lui dire, sinon elle ne serait sans doute pas contente ! Mais j’étais un vampire, elle ne pouvait pas me le reprocher, c’était dans ma nature que de vouloir vider les gens de leur sang… Fallait bien que je mange non ? Du moins boive…

- J’espère que tu as visité le champ de Mars, il est magnifique ! Très jolie vue.

Je n’allais tout de même pas l’obliger à rester coincé ici avec moi, surtout qu’elle était à Paris ! Une ville magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Lake
Crazy&Moody Barbie Girl
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : A Paris...
Age : 27

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Jeu 8 Déc - 21:56

- Un homme d’une beauté renversante est dans ta chambre et il est obligé de rester avec toi…fis-je le visage déprimé…Un homme d’une beauté renversante est dans ma chambre et il est obligé de rester avec moi !! Répétais-je avec un grand sourire !

Je sautais dans la douche, me coiffais, me maquillais, me brossais les dents et sortit l’une des plus belles tenues de ma garde robes, je me regardais dans le miroir et fus assez fière du résultat… Je sortis et il me complimentai sur ma tenue… « bien jouée Lily ! » pensais-je

Il réitéra sa question, ajoutant que le champ de Mars était magnifique…non mais voila qu’il voulait se débarrasser de moi ?! Non mais quel toupet !

- Alors voila que tu veux me foutre hors de ma chambre ? Eh bien puisque c’est comme ça je vais prendre mon petit déjeuner et je vais rester a l’hôtel avec toi ! Fis-je décidée


Il sourit confus et ajouta que ma compagnie lui ferait plaisir…faudrait savoir, tu veux me virer ou que je reste avec toi ? Je lui proposais de nous rendre au petit déjeuner et il souligna le détail  « soleil ».

- Ah oui…répondis-je simplement

Réfléchissant a un moyen de pouvoir aller déjeuner en sa compagnie, il pris encore une fois le téléphone pour appeler le room-service…Je me laissais tomber résigné sur le canapé de la chambre:

- Décidément avoir de l’argent c’est bien…

Il me demanda d’exprimer le fond de ma penser et je continuais donc:

- Je suis bientôt fauchée, si ça continue il va falloir que je trouve un boulot ici…je suis venue pour trouver les membres de ma famille mais je n’avais pas prévu que la vie a Paris serait si chère… Ajoutais-je

Je fermais alors les yeux et fut prise d’une forte migraine, il répondit simplement que c’était la gueule de bois…

- T’inquiète pas…enfin si tu t’inquiétais…j’ai le remède miracle ! Dis-je

Je retournais une fois de plus dans la salle de bain, pris mon nécessaire et fit ma mixture dans un verre, j’avalais le contenue et revins, il m’interrogea alors du regard tandis que l’on sonnait à la porte:

- J’ai l’habitude avec les gueules de bois, je ne supporte pas bien l’alcool tu as du t’en rendre compte… Et donc j’ai découvert ma recette secrète en cours à la fac d’infirmière ! Répondis-je en ouvrant la porte au serveur qui amenait le petit déjeuner.

Joshua me lança son porte feuille et je payais ainsi le serveur, j’amenais le plateau au niveau du lit pour que nous puissions savourer ce petit déjeuner. Je réfléchis alors quelques secondes et me téléportais, je revins avec trois nouvelles pochettes de sang et il me remercia…Je n’allais tout de même pas laisser le seul ami que j’avais ici mourir de faim même si ce dernier était un vampire…il m’avait tout de même offert un repas… Il me proposais d’ailleurs même plus après que je lui ai parlé de mes problèmes d’argent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Vasilii
Funny Vampire
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Ven 9 Déc - 17:06

Elle était bien mieux comme ça. Sans doute encore mieux si elle n’avait pas du tout la gueule de bois, mais c’était beaucoup mieux qu’à son réveil ! Mais je lui fis tout de même un compliment qui était sincère, elle était ravissante. Je pouvais quasiment me douter qu’elle avait sorti la plus jolie tenue de sa garde robe… Enfin, j’appréciais plutôt. Ce n’était pas donné à tout le monde que d’être en compagnie d’une séduisante jeune femme, qui était de plus très sympathique. Et elle n’avait pas l’air de m’en vouloir d’avoir essayer de la croquer. J’espérais que cette page était tournée, je ne lui ferais plus rien à présent, mis à part l’embêter eut être. J’étais tout de même Joshua Vasilii ! J’aimais embêter mon petit monde ! Et surtout, m’amuser et ça avec tout le monde ! Mais je ne lui ferais jamais réellement mal.

Je lui demandais de nouveau ce qu’elle comptait faire de sa journée. Elle avait la chance de pouvoir sortir en plein jour elle… C’était quelque chose qui me manquait, mais les nuits étaient aussi très mouvementées et amusantes, ce qui compensait l’ennui durant mes journées ensoleillées. N’ayant pas encore répondu, je lui conseillai ensuite de visiter le champ de mars, car c’était un lieu magnifique. Je fus bien surpris de voir une légère expression mécontente sur son visage. Après ce changement d’expression, elle s’exclama en me demandant si je voulais jeter de sa chambre et, déclara qu’elle voulait manger son petit déjeuner et rester avec moi. Bon, trait de caractère de Lily : impulsive ! Je devais bien lui expliquer que ce n’était en rien contre elle/

- Ecoute Lily… Je ne veux pas te virer de chez toi, enfin de ta chambre d’hôtel mais je veux juste que, tu ne te sentes pas obligé de rester avec moi, pour me faire de la compagnie… Rien de méchant quoi, rien contre toi… Mais ta compagnie me ferait très plaisir.

Elle me proposa alors d’aller manger le petit déjeuner ensemble. Je souris avant de lever légèrement les yeux au ciel… Enfin au plafond. Elle oubliait souvent ma nature, au du moins les inconvénients que ça impliquait, ça serait trop beau s’il n’u avait que des avantages, mais ça serait très bien ! On en avait déjà beaucoup, ce qui était plutôt pas mal. Je répondis donc à la proposition de la demoiselle :

- Euh… Je ne pourrais pas y aller, il y a beaucoup trop de fenêtre dans cet hôtel, les rayons du soleil y entrent trop facilement.

Elle sembla réfléchir à une solution pour que nous puissions déjeuner ensemble. Et bien, moi j’avais déjà la solution. J’attrapais alors le téléphone pour appeler le room service, pour commander un petit déjeuner simple, pour éviter les petits soucis de veilles. Soudainement, Lily fit remarquer qu’avoir de l’argent, c’était une chose plutôt pratique. Je lui demandais alors de m’expliquer à quoi elle pensait vraiment. Elle répondit qu’elle était presque fauchée, elle cherchait sa famille en France, mais elle ne s’attendait pas à ce que la vie dans ce pays soit si couteuse. Il était vrai qu’à Paris la vie était difficile lorsque nous n’avions pas d’argent, elle rajouta qu’elle devrait sans doute ce trouver un travail. Elle ferma soudainement les yeux, et mis une main sur son front. Je fis alors remarqué :

- Gueule de bois…

Elle dit alors que je n’avais pas à m’inquiété, tout en rajoutant que je ne devais pas le faire si je l’avais été à un moment. Je souris et lui fis comprendre du regard qu’il était évident que je l’étais. Elle dit alors qu’elle avait la recette miracle pour effacer ces mots de têtes. Elle retourna alors à la salle de bain pour effacer sa gueule de bois. Elle revint pour expliquer qu’elle ne tenait pas bien l’alcool et, qu’elle avait trouvé sa recette contre les réveils difficiles pendant sa fac de médecine.

- J’avais remarqué pour le fait que tu ne tenais pas bien l’alcool.

A ces mots, on toqua à la porte : c’était le serveur. Je lançais alors mon porte feuille à Lily pour qu’elle aille le payer. Je ne pouvais pas réellement bouger, donc c’était à elle de le faire. Elle posa alors le plateau sur le lit et je la regardais tranquillement manger. Et soudainement, elle disparut dans le bruit d’un pétard. Je fus surpris, lorsqu’elle disparut et puis elle revint avec des pochettes de sang, je souris et puis la remerciai :

- Merci, bon appétit. Je me tus un instant avant de lui proposer: Pour tes problèmes d’argent, j’ai peut être une solution. J’ai un appartement sur Paris, tu pourrais toujours t’y installer, ça sera comme si tu étais vraiment chez toi, je suis de sortie la nuit et toi de sortie le jour. Tu en penses quoi ?


Pas commune comme demande pour une première rencontre n'est-ce pas? Et bien j'étais ainsi, je prenais des décisions sur un simple coup de tête, et puis il était vrai que nous n'allions pas souvent nous croiser. Elle vivait le jour et moi la nuit. Sachant que ce genre de proposition surprendrait bien des personnes, je ne m'attendais pas à ce qu'elle le prenne comme une proposition de partager un petit déjeuner. Elle me regarda avec des yeux ronds et puis ouvrit la bouche, avant de la refermée pour refaire cette action plusieurs fois. Elle ne savait pas quoi dire? A sa place, j'aurais fait de même. Et puis elle s'arrêta un instant et me regarda fixement.

- Tu sais, je ne t'ai pas mangé ici... Je ne te mangerais pas chez moi non plus...

Elle fit alors un grand sourire et s'exclama qu'elle était totalement d'accord. Elle allait pouvoir économiser de l'argent pour autre chose que payer l'hôtel qui était plutôt cher et, profiter quelque peu des plaisirs parisiens même si elle n'avait pas beaucoup d'argent, il ne lui restait pas grand chose en fait. Je souris et puis rajoutais à ma proposition:

- Et si tu es sage, je t'aiderai à te payer certains plaisirs qu'on peut avoir à Paris! Et certaines sorties aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Lake
Crazy&Moody Barbie Girl
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : A Paris...
Age : 27

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Mar 13 Déc - 19:52

Je me dirigeais vers la porte toujours en discutant avec Joshua, il était vraiment sympathique.
Le serveur du room-service m’annonça le prix et j’ouvris de grand yeux: si cher pour un simple petit déjeuner ?! Je me tournais alors vers Joshua et remarquais que la porte d’entrée de la chambre formait un carrée de lumière solaire, il me lança alors son portefeuille et je payais ainsi le serveur puis pris le plateau et l’amena vers le lit où mon nouvel ami se trouvait.
Tout ces petits plats avaient l’air délicieux ! J’en avais l’eau a la bouche, je regardais alors les pochettes de sang au sol et me souvint qu’elle était là depuis la veille et qu’avec moi sur son épaule il n’avait pas put aller en chercher une: il devait avoir soif…Je réfléchis a nouveau un instant et me rendis compte que le sang de ces pochettes avait du pourrir pendant la nuit… Je tournais ma tête alors a nouveau vers mon amis et me téléportai, je me retrouvais a nouveau dans l’hôpital où j’étais venue la veille et pris une pochette de sang, je me retournais pour repartir quand je tournais a nouveau les talons et attrapa deux autres pochette: il n’avait presque pas bus de la soirée !
Je me téléportai a nouveau et revint en face de lui, je lui tendis les pochettes avec un sourire et il me remercia.
Bon a mon tour de manger! J’attrapais un croissant et mordis dedans, je me versais alors une tasse de café avec du lait tout en dévorant toujours mon croissant quand je manquais de m’étrangler avec en écoutant Joshua parler ! Je toussais alors en me penchant en avant puis me redressa rapidement.
Pardon ?! Tu veux que quoi ?! Tu me propose quoi ?! Aller vivre chez toi ?! Chez un vampire que je ne connais que depuis une journée ?! Oh mon dieu je nage en plein délire depuis la veille !
Je pris une grande inspiration car je me rendis subitement compte que j’avais arrêté de respirer, respire Lily oublie pas de respirer ! J’ouvris alors la bouche pour répondre mais aucun mot n’en sortit, je la refermai alors.
D’un autre côté je ne pouvais pas me permettre de faire la fine bouche: un appartement gratuitement loué c’était pas cher vendu et rare…
J’ouvris alors a nouveau la bouche pour accepter sa proposition puis la refermais presque aussitôt…
Et si c’était un plan pour me croquer ? C’est déjà rare de voir un vampire gentil mais un vampire qui vous propose de vous aider, déjà qu’un humain qui vous propose de vous aider sans rien attendre en retour c’est rare…Nouvelle ouverture buccale, puis fermeture.
Après tout il était déjà bizarre alors ça en plus pourquoi pas… Je veux dire étrange pour étrange autant aller au bout quoi ! Cette fois si je n’ouvris plus la bouche de peur de passer pour une idiote et me contenta de le fixer bêtement - ce qui ne me donnait pas forcément un ai plus intelligent.
Il pris la parole en premier sans doute agacé que je ne réponde pas et annonça que si il ne m’avait pas vidée de mon sang la veille dans cette chambre d’hôtel il ne le ferait pas dans son appartements…Pas faux…je restais tout de même perplexe, comme une petite voix dans ma tête qui me disais de ne pas accepter mais après tout ce n’était pas comme si j’avais quelque chose a perdre ! La vie ne vaut pas la peine d’être vécue si l’on ne prend pas de risques ! J’esquissais alors un grand sourire et répondis:

- Pas faux ! Je suis partante ! Pour ce qui est du moi le jour toi la nuit par contre j’en suis pas sure vu que je tien quand même a travailler afin de te donner de l’argent pour te remercier de ce geste je travaillerais peu être la nuit donc je serais avec toi a l’appart le jour ou inversement..ça rependra des horaires…

Il me sourit et annonça que ma compagnie pendant ses journées serrait la bienvenue et que si mes nuits étaient trop longue et que le sommeille ne venait pas il serait heureux de passer du temps avec moi…mon sourire s’élargit tandis qu’il attrapait un morceau de papier pour noter l’adresse de son appartement, il me le tendit et je sortis mon téléphone portable afin d’y rentrer l’adresse, il m’annonça que je devrais y mettre des mots de passe et des codes afin que personne ne puisse me retrouver comme il l’avait fait et j’acquiesçai:

- Heureusement que je ne le fais que maintenant si non nous serions resté sur une mauvaise impression…au faite tu ne bois pas les pochettes ?

Il répondit, tandis que je rentrais l’adresse et des mots de passes afin de protéger mon téléphone.

- Attend deux minutes… Dis-je avant de me téléporter.

Le décors changea alors et j'entendis un bruit de pétard, une salle a manger se dessina sous mes yeux:

- Joli appart…

Je me trouvais a présent dans l’appartement de Joshua et trouvai qu’il était plus beau, je me fis une petite visite de l’appartement et remarquais qu’il n’y avait qu’une seule chambre, j’ouvris la porte de cette dernière et remarquais que le lit devait faire au moins 2 mètre de large: suffisant pour y dormir a deux.
Je me téléportais a nouveau en face de Josh:

- Allez vient on sort ! Fis-je en lui attrapant le bras et en me téléportant a nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Vasilii
Funny Vampire
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Jeu 15 Déc - 18:31

Effectivement, ce n’était pas une proposition qu’on faisait à n’importe qui, bon je le faisais un peu mais j’avais de bonnes raisons pour le faire. Je ne craignais pas grand-chose et Lily semblait bien sympathique même si ça ne faisait que quelques heures qu’on se connaissait. Et en l’accueillant chez moi, je faisais une sorte de bonne action ! Elle n’avait presque plus d’argent pour se loger, et je ne dormais pas chez moi… Je ne dormais même pas du tout alors, elle pouvait bien s’y installer la nuit non ? Ça lui rendait service, et ça me donnait bonne conscience surtout que j’ai failli la manger toute crue… Mais je ne l’avais pas fait !

Après cette proposition plutôt spontanée et inattendue, j’attendais une réponse de Lily mais elle en fit qu’ouvrir et fermer la bouche. C’était tout à fait compréhensible vu la demande que j’avais faite, mais elle était en droit de dire non, je n’obligeais en rien. Pour tenter d’avoir une réponse plus rapide, je lui précisais que si je ne l’avais pas mordu dans sa chambre d’hôtel, je ne la mordrais pas dans mon appartement. Elle réfléchit alors quelques secondes et puis finit par accepter avec un grand sourire, tout en rajoutant qu’elle comptait travailler pour me donner de l’argent pour accepter, expliquant que ça dépendrait de ses horaires de travail, elle me ferait donc parfois compagnie la journée.

- Ta compagnie durant la journée est la bienvenue, et si l’une des nuits que tu passeras à l’appart, tu ne réussis pas à dormir, je te ferais à mon tour compagnie. Répondis-je en souriant.

Le sourire de Lily s’élargit et puis j’attrais un bout de papier sur la tale de chevet ainsi qu’un stylo. Je notais alors mon adresse pour qu’elle puisse l’entrer dans son téléphone puisqu’apparemment, elle n’avait pas un excellent sens de l’orientation, ça pouvait toujours l’aider. Je lui tendis donc le petit bout de papier et elle nota l’adresse dans son portable. Je lui conseillais alors :

- Tu devrais mettre des codes pour éviter qu’un inconnu ne te retrouve…

Elle déclara que par chance, elle ne l’avait pas fait avant car nous serions restés sur une mauvaise impression. La demoiselle n’avait pas tord, mais elle aurait été la seule à avoir une mauvaise image, dans mon cas je l’aurais trouvée plus que courageuse, et je l’aurais sans doute recherchée pour me faire pardonnée, en une éternité je l’aurais bien vite retrouvée ! Elle me demanda ensuite pourquoi je ne buvais pas les pochettes qu’elle m’avait apportées.

- Je les avais presque oubliées ! Merci pour ce petit déjeuné.

J’en pris une calmement avant de verser le sang dans un verre. Je n’étais pas un grand sauvage non plus ! Je buvais le sang comme n’importe quelle autre boisson… Sauf quand c’était du frais. Je bus donc tranquillement ce que Lily m’avait apporté avant qu’elle ne se téléporte. Mais elle était partie où ? Qu’allait-elle donc faire ? Je lui demanderais à son retour… Je soupirais et puis repris mon petit déjeuner tout en me demandant ce qu’elle était partie faire. Pourquoi était-elle partie d’un coup sans prévenir ? Je n’allais pas l’empêcher de partir… Je ne vais pas l’emprisonner dans sa prendre chambre d’hôtel. A ses pensées elle réapparut dans le bruit habituel d’un pétard qui éclate. Je n’eus même pas le temps de lui demander ce qu’elle était partie faire, qu’elle m’attrapa le bras tout en s’exclamant que nous allions sortir.

- Mais att…

Je n’eus même pas le temps de terminer ma phrase que nous nous téléportions. J’espérais pour elle qu’elle n’avait pas oublié le Soleil… J’y risquais un peu ma peau sur le coup. Mais je fus bien soulagé lorsque le décor de mon appartement se dessina sous mes yeux. Je souris à Lily avant de lui dire sur un ton amusé:

- Pas bien de me faire peur comme ça ! Mauvaise idée de faire peur à un vampire d’un siècle, heureusement que je t’aime bien toi !

Elle sourit et puis je me dirigeais vers ma cuisine tout en lui demandant pourquoi elle avait été si rapide. Il n’y avait pas le feu au lac après tout, elle avait bien le temps de rester une nuit supplémentaire dans son hôtel pour bien réfléchir. Ça ne me déplaisait pas, bien au contraire mais je voulais savoir. Elle annonça alors, qu’elle devait quitter l’hôtel à midi car elle avait payé jusqu’à aujourd’hui. Tout s’expliquait, je souris et déclarais à mon tour :

- Je suppose que ta disparition tout à l’heure t’a mené ici, tu as sans doute visité l’appartement et remarqué qu’il n’y avait qu’une chambre. Je dormirais sur le canapé si tu préfères, du moins quand je voudrais fermer l’œil.

Elle sourit et puis répondit, avant d’annoncer qu’elle revenait puisqu’elle devait aller chercher ses affaires restées à l’hôtel. En attendant, je me demandais ce que j’allais lui préparer à déjeuner. Je n’allais tout de même pas payer un restaurant tous les jours, et je cuisinais plutôt bien !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Lake
Crazy&Moody Barbie Girl
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/10/2011
Localisation : A Paris...
Age : 27

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Mer 21 Déc - 17:03

- Joli appart’… Fis-je

Je visitais la propriété et remarquais que le vampire avait des gouts simple mais chics, c’était élégants, sobre, chaleureux… J’aimais beaucoup !

En faisant mon petit tour rapide je remarquais que l’appartement n’avait qu’une seule chambre, mais le lit était immensément grand, nous pourrions très bien y dormir a deux sans jamais nous toucher une seule fois…
Bon, il avait bon gout en matière de décoration intérieur ! Je regardais une dernière fois l’appartement puis me téléportais a nouveau dans la chambre dans un bruit de pétard.

- Allez vient on sort ! Annonçais-je

Je l’attrapais par le bras avec un grand sourire et l’entendis protester, j’étais fière de ma blague, il devait sans doute s’apprêter a souffrir le martyr au soleil mais je n’étais pas si blonde que ça tout de même…
Une fois arrivés a bon port je souris et il annonça que je ne devais pas lui faire de peur ainsi, surtout qu’il avait apparemment un siècle…attend attend…UN SIECLE ?! Mon dieu ! Je n’avais même pas eu le temps d’écouter la fin de sa phrase tant son âge m’avait choqué…J’allais vivre avec un homme d’un siècle…rien que ça…
Je secouais la tête pour ne pas paraitre grossière et lui souris, il me demanda alors la question a laquelle je ne voulais pas répondre…Il me demanda pourquoi j’avais été si rapide…

- Parce-que je n’ai plus assez d’argent pour payer la chambre…je dois la rendre a midi…

Il répondit que ma disparation soudaine m’avait sans doute amenée ici et que j’avais surement déjà fait le tour de l’appartement: je ne le connaissais que depuis peu et il me connaissait déjà bien… Il ajouta que comme il n’y avait qu’une seule chambre il dormirait sur le canapé:

- Non mais non ! Déjà que tu m’offre un toit je vais pas en plus te voler ton lit ! Et puis tu as vu la taille de ce lit ? Je crois que j’aurais besoin de mon GPS dedans tant il est grand ! On peut surement y tenir a deux sans se toucher le moins du monde ! Et puis de toute façon je n’aime pas dormir beaucoup…sauf mes jours de repos…oula il est 11h30 je devrais aller chercher mes affaires! Je reviens !

Sur mes mots je me téléportais dans ma chambre d’hôtel et lançai un petit sort afin de fermer mes deux valises: la magie était quelque chose que je maitrisais bien et c’était bien utile pour quelqu’un d’aussi peu doué avec ses mains que moi… Une fois faites je descendis à la réception rendre la clé de la chambre puis paya avec les derniers euros qu’il me restait, je n’avais maintenant plus qu’une carte de crédit avec sur mon compte en banque une dizaine d’euros et une pièce de 50centimes…

- Eh bien je vais pas aller loin avec ça…pestais-je

Je me rendis alors au toilettes afin de me téléporter cachée des regards scrapates. Une fois revenue je posais mes valises dans la chambre et sentis une délicieuse odeur venir de la cuisine, je m’y rendis pour saluer mon nouveau colocataire: il avait fait des tagliatelles à la carbonara..

- ça a l’air délicieux ! Ça me changera des nouilles en boites ! Annonçais-je

Il sourit et annonça qu’un italien ne sachant pas faire des tagliatelles n’existait pas…

- Moi on va dire qu’a part de la Poutine je sais pas vraiment faire la cuisine…enfin en même temps faire des frites au four et mettre dessus du cheddar et de la sauce barbecue c’est pas tellement compliqué…

Il sourit et nous dégustâmes son repas, c’était réellement divin, même en restaurant le repas n’aurait pas été meilleure, nous discutâmes un peu de nos vie respective, malgré son âge il ne semblait pas avoir beaucoup de choses a raconter et semblait s’intéresser a mes petites histoires, bien que les plus honteuses aient été raconté la veille a cause de mes amies les bouteilles de champagnes…
Nous passâmes ensuite l’après midi a jouer au jeux de société qu’il avait mais hélas après de nombreuses parties d’échecs que j’avais perdues et d’autres parties de dames que j’avais gagnés nous nous lassâmes de ces jeux…Il proposa alors de m’apprendre a faire la cuisine et notre plat de lasagne au four nous entamâmes une bataille de nourriture que j’avais commencée…
La soirée se termina et nous dégustâmes notre repas:

- Tu es un bon professeur, tu as réussi a me faire faire un plat mangeable… Dis-je en souriant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Vasilii
Funny Vampire
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   Mer 21 Déc - 18:23

Non, ce n’était vraiment pas le moment pour se téléporter ! Je n’avais aucune envie de finir sous les rayons de mon ancien ami le Soleil… En arrivant dans mon appartement, je fus plus que soulager. Je regardais donc la jolie Lily pour lui annoncer qu’elle avait de la chance que je l’appréciais, car ce n’était pas une excellente idée que de faire peur à un vampire d’un siècle. Elle afficha une légère expression surprise avant de me sourire. Je me dirigeais alors vers ma cuisine pour commencer à préparer le déjeuner tout en demandant à ma nouvelle colocataire pourquoi, elle avait décidé de venir si vite. Elle expliqua alors qu’elle avait des problèmes d’argent, et que par conséquent qu’elle devait rendre sa chambre pour midi. Ça m’importait peu qu’elle avait des soucis d’argent, ça rajoutait une bonne action à ma liste, si je pouvais aider quelqu’un durant mon éternité, je le ferais avec plaisir. Surtout que sa compagnie était très agréable.

Mis à part ça, je lui fis remarqué qu’après sa première visite elle avait du constater qu’il n’y avait qu’une chambre avec un lit double. Je lui proposais donc de la prendre, et moi le canapé, surtout que je ne dormais pas énormément, j’étais un vampire quoi ! Mais elle répliqua rapidement qu’après avoir été invité chez mi, elle ne voulait pas non plus me jeter de mon lit. Rajoutant que mon lit était tellement grand qu’elle aurait sans doute besoin de son GPS pour s’y retrouver. Elle dit ensuite que c’était tellement grand, que nous nous ne toucherions même pas. Dans le font la veille, elle avait dormi sur moi, je disais ça par principe et, pour elle. Si ça ne la dérangeait pas, ce n’était pas moi que ça gênait. Elle déclara soudainement l’heure qu’il était, et partit prendre ses affaires.

Durant son absence, je fis le déjeuner : tagliatelles à la carbonara. J’étais italien non ? Il fallait bien que je fasse honneur à la cuisine de mes origines, et puis ce n’était pas très compliqué à faire, et j’aimais cuisiner. Pendant que Lily rassemblait les affaires, je m’occupais dans ma cuisine en y prenant du plaisir, espérant que ça lui plairait. C’était plus pour elle que pour moi, après tout je n’avais pas réellement besoin de manger… Je devais surtout boire et avais quelque pochette pour ça dans mon frigo. J’avais été fait un tour à l’hôpital le jour de mon arrivée, ça dépannait plutôt bien, même si ce n’était pas aussi bon que le sang frais, c’était mieux que le sang animal.

Lorsque j’eus terminé, ce fut à cet instant que le bruit d’un pétard se fit retentir dans l’appartement : Lily était de retour. Elle entra alors dans la cuisine, s’exclamant que ça avait l’air délicieux, et que ça la changerait des nouilles en boîtes. Je souris à sa remarque et puis mis le tout dans des assiettes, avant de lui dire :

- Un italien qui ne sait pas faire des tagliatelles, ça n’existait pas ! J’espère que ça te conviendra.

Je mis les couverts sur la table pendant qu’elle expliquait ses exploits culinaires qui n’étaient pas excellents. Je souris et répondis à cela, en tirant sa chaise :

- Ecoute, je n’ai rien à faire pendant mes journées, je te ferais de bons italiens en ton absence !

J’aimais faire la cuisine, autant que ça serve à quelqu’un puisque ça ne me servait pas à grand-chose. Je partis ensuite vers le frigo pendant qu’elle goutait mes pattes, prendre une pochette et un verre pour y verser le sang. Ça faisait un peu plus civilisé et, moins vampire. Même si le regard accompagné de cette boisson n’était pas les plus chaleureux, je ne pouvais malheureusement faire mieux que ça, à part boire dans une autre salle peut être… Pendant que nous mangions et buvions, nous parlions de notre passé. Je lui laissais plus la parole que je ne parlais. Ma vie n’était pas très palpitante, je n’avais pas fait grand-chose en un siècle. J’avais mené une vie plutôt calme à surveiller la descendance de mon frère, et je n’avais pas très bien réussi d’ailleurs… J’en avais perdue une en cours de route : Sulpicia. Il fallait pourtant que je la retrouve. Mais, je laissais cette histoire de côté pour écouter celles de la charmante mademoiselle Lake.

Durant l’après-midi, nous essayions tant bien que mal de nous occuper avec des jeux de sociétés. N’ayant pas réellement de partenaire de jouer, je n’avais malheureusement qu’un damier avec des pions d’échecs et de dames, rien d’autre. Nous nous sommes rapidement lasser de ces occupations et j’avais fini par lui proposer de m’aider à faire des lasagnes, elle pouvait ainsi apprendre à en faire. Elle fut alors une élève attentive mais, quelque maladroite. Nous nous amusâmes tout de même en cuisinant, mais surtout après la cuisine. On avait fait une bataille de nourriture. Je fuis tâché de la tête au pied, avait fini avec un œuf écrasé dans les cheveux…

Je lui laissai bien évidemment aller à la douche avant moi. Pendant qu’elle retirait la farine dans ses cheveux et tout ce qui allait avec, je surveillais la cuisson du dîner. Mais au retour de Lily, ce n’était toujours pas bon, je lui demandais alors de faire bien attention pour éviter un dîner quelque peu cramer. Je pris donc rapidement ma douche pour enlever la nourriture que j’avais partout. Une fois de propre, ce n’était toujours pas bien cuit. En attendant que ça le soit, je discutais avec la jeune sorcière. Quand ce fut enfin à la bonne cuisson, je sortis le plat et servit ma colocataire. Nous mangeâmes tranquillement et puis, nous partîmes regarder la télévision dans ma chambre.

Cette fois-ci, je lui proposais de se coucher tôt. Même si elle s’était levée tard, elle s’était couchée bien tard et, elle avait besoin de rattraper ses heures de sommeil ratées. Elle accepta sans grandement ronchonné et s’endormi bien vite. J’attendis qu’elle soit profondément endormie pour me lever et faire une partie de chasse. J’avais une grande préférence pour le sang frais et ne voulais pas que Lily soit effrayée par mes envies de chasse… Ce n’était pas très rassurant et je la comprenais. Je fis donc une partie de chasse rapide pour retourner rapidement à l’appartement pour éviter qu’elle ne se réveille et se demande où j’étais passé. A mon retour, elle n’avait pas l’air de s’être réveillée. Je m’installais donc de nouveau dans mon lit, attendant le lever du jour comme à mon habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle belle rencontre. [PV: Lily-Rose Lake][TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boite mails de Lily-Rose Donowho
» Les Pantins, euh Liens, de Lily-Rose ♥
» Lily-Rose Donowho
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école Richelieu :: Le Monde Scrapates :: Paris-
Sauter vers: