AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alexian G. Cipriano aka Puke ~ Everyday I'm Drinking !

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexian G. Cipriano
Also known as

Also known as
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 19/05/2015

MessageSujet: Alexian G. Cipriano aka Puke ~ Everyday I'm Drinking !   Mar 19 Mai - 19:16



Alexian Gabriel Cipriano
Etudiant


Introduce Yourself

  • Nom: Cipriano
  • Prénom(s): Alexian Gabriel
  • Date/année/saison de naissance: 15 août à Versailles
  • Age: 20ans
  • Groupe: Etudiant
  • Espèce (sorcier, vampire, loups-garou, scrapate): Sorcier
  • Level: Level B
  • Don(s): Téléportation et contrôle les métaux
  • Emploi/niveau scolaire pour les étudiants: Etudiant en mécanique
  • Nom du dragon: Michel-Ange
  • Race du dragon: Dragon Bleu
  • Nom de l'avatar: Dawid Auguscik

  • « Cause we are here to drink your beer »
    Alestorm, Drink


    Once Upon A Time


    C'était un jour d’été que vint au monde un petit garçon aux yeux bleu et aux cheveux châtain clair. Sa mère choisis son prénom avant même sa naissance à l'hôpital: Alexian Gabriel. Elle avait un caractère bien à elle Mme Cipriano – c’est d’ailleurs pourquoi son mari l’avait laissé choisir le nom de leur enfant unique – c'est que son mari aimait chez elle et c'était pour cette femme qu'il avait décidé de quitter son pays natale qu'est l'Italie pour un nouveau pays: la France. C'était dans cette ville qu'ils s'étaient rencontrés, mariés et qu'ils avaient décidé de s'établir.

    Mme Cipriano aimait son fils plus que tout au monde, elle le chouchoutait, le câlinait et le protégeait comme personne, elle disait qu’il deviendrait comme l’archange Gabriel d’où venait son deuxième prénom : impartial, juste, fort et bon. On ne pouvait pas en dire autant de son mari, après avoir décroché un emploi dans une grande entreprise grâce à son nouveau beau-père il avait continué à évoluer dans son travail jusqu'à devenir le supérieur de celui qui l'avait épaulé à son entré dans l'entreprise. Il était obnubilé par son travail et ne jurais que par ça.

    Toute l’enfance du petit garçon se passa bien, malgré un père souvent absent il avait une mère aimante et douce qui s’occupait de lui, elle était celle qui comptait le plus à ses yeux, elle était sa complice, son amie, sa confidente et avant tout celle qui lui avait donné la vie. Il se trouva que le petit garçons avait éxactement les mêmes dons que sa mère, ceci renforça la complicité des deux car cette dernière lui appris donc très vite à les contrôler.

    Leur complicité était grandissante, même âgé de 15ans, la mère d’Alexian était la personne dont le garçon était le plus proche. C’est pourquoi il fut stupéfait lorsque sa mère s’effondra en larme un samedi matin. On lui demanda de ne pas quitter sa chambre, il voulait aider sa mère, la consoler, prendre soins d’elle comme elle avait pris soins de lui pendant toutes ces années mais son père l’en empêcha et le força à rester à l’écart. Quelques heures la vie avait repris son cours normal et sa mère son sourire, elle éludait toujours les questions quand il lui demandait la raison de ses larmes.

    Ce n’est que plusieurs mois après qu’il comprit ce que ça mère avait et pourquoi elle avait pleuré ce fameux jour. Elle venait de s’effondrer devant lui de tout son long, il avait bien sur essayé de l’aider mais son père l’avait renvoyé encore une fois à sa chambre il avait alors compris : elle était atteinte d’un cancer.
    Elle fut quelques jours après interné en hôpital et il passait la voir tous les jours après les cours, tandis que son monde s’effondrait petit à petit à l’instar de l’état de santé de sa mère. Un an plus tard elle décéda de son cancer : le 21 décembre.

    Il continua de rendre visite à sa mère après sa mort au cimetière. C’était là qu’il passait tout son temps libre, son père semblait presque ne pas être affecté par la mort de sa femme, c’est ce qui mettait Alexian le plus hors de lui. Comment la mort de sa mère ne pouvait-elle l’affecter que lui ?
    Il découvrit alors le plaisir de manger de la gomme, il roulait simplement pour rouler pour oublier, par pur plaisir, c’était un de ses passetemps, il appris même à faire certaines figures de stunt comme des stoppies ou des wheelings et devient plutôt doué.

    Mais son aversion et sa haine pour son père ne fit que s’accroitre, ce dernier ne faisait que dire à son fils de faire des études, de travailler et par défi ou par esprit de contradiction, Alexian fit tout le contraire.
    Il décida de sortir, devenant ami avec des types plus âgés qui pouvaient lui obtenir une fausse carte d’identité pour rentrer en boite et consommer de l’alcool. Il était invité à des soirées et appréciait enfin à nouveau la vie, il fumait et buvait assez pour oublier tous ses problèmes. Il y prenait même gout, finissant pas ne pas simplement fumer et boire pour atténuer la douleur mais réellement par plaisir. Il ne perdait pas de vu les principes que sa mère lui avait inculqué, conservant sa foi en Dieu mais respectait simplement moins les préceptes de la religion…

    Comme beaucoup de soirs, Alexian avait été à une soirée chez un de ses potes et avait beaucoup bu, il y avait rencontré plusieurs gars qu’il ne connaissait pas et qui étaient pratiquement du même âge que lui. Les filles présentes à la soirée avait décidé de faire un action-vérité, c’était l’euphorie totale, les mecs se servaient du prétexte de ce jeu pour embrasser et même finir par coucher avec les filles présentes, les filles se servaient même de ce prétexte aussi bien pour embrasser des mecs que des nanas, tout le monde était alcoolysé et probablement personne ne se souviendrait de cette soirée. Une des nanas lança alors pour défit à un type d’embrasser Alexian, ce dernier a peine conscient n’eut pas le temps de protester que ses lèvres étaient déjà collées à celles d’un mec, il ne réagit pas tout de suite mais fini par apprécier le baiser, ce geste n’avait en fait rien de différent d’une fille à un mec. L’envie de tester ses limites le poussa même à coucher avec ce parfait inconnu… ce qui ne lui déplut pas un seul instant – bien au contraire – c’est ce qui fit qu’il se rendit alors compte qu’à ses yeux une femme était aussi attirante qu’un homme et inversement : il était bi.
    Tout le monde fut rapidement au courant de la nouvelle orientation sexuelle d’Alexian mais ils s’en fichaient pas mal tout comme Alexian lui-même. C’est à cette même période qu’il se fit la grande majorité de ces tatouages : le jour de la mort de sa mère, un cœur dessiné par deux mains représentant celle de cette dernière et la sienne, une allégorie de la mort, l’œil qui voit tout symbolisant Dieu…

    Bien évidemment sa présence en cours n’était que très rare, la plus part du temps il restait avec des potes à trainer dans le lycée. Cette fois-là Alexian venait de draguer une nana du lycée, elle était plutôt jolie, c’était elle qui avait proposé de fumer un joint ou deux en attendant la fin des cours, il avait bien évidement accepté et s’était retrouvé à fumer un joint avec la demoiselle dans les toilettes tout en l’embrassant entre deux taffes. Malheureusement cette fois-ci un surveillant avait décidé de passer par ici, Alexian se fichant pas mal de se faire prendre, était sorti de lui-même de la cabine et éviter ainsi que tous deux se fassent prendre – et aussi avoir une chance de pouvoir se taper la demoiselle – il s’était retrouvé avec une heure de colle : il n’était pas à une heure près...

    Mais cette heure de colle fut la seule qui resta dans sa mémoire, il y rencontra un autre type du même âge que lui qui s’était retrouvé là pour le même motif que lui, ils avaient donc discuté pendant cette heure de colle et les deux garçons avaient finalement plus en commun que la raison de leur heure de colle, ce mec c’était Hendrix, son futur meilleur ami.

    Les deux garçons sont restés en contact, ayant les mêmes centres d’intérêts ils ont très vite eu les mêmes amis et finirent par tout partagé… vraiment tout. Ils allaient aux mêmes soirées, buvaient dans les mêmes bouteilles et fumaient les mêmes joints ensemble. Hendrix était là à chacune des soirées où allait Alexian et inversement. C’est alors que très vite les consommations d’alcool et de drogue sans modération d’Alexian lui ont valu une plaisanterie qui s’est transformée en surnom : Puke en référence à ses nombreuses fins de soirées aux toilettes. Au début ce surnom le faisait rire, c’était principalement une plaisanterie et puis c’est rapidement devenue une habitude, tout le monde finit par l’appeler comme ça et il finit par s’y habituer. D’une certaine façon ce surnom lui permettait de marquer le changement : un nouveau nom pour une nouvelle façon de vivre. Car la nouvelle vie d’Alexian se résumait principalement à ces soirées qu’il passait avec ses potes. Bien évidement il continuait de se présenter sous son vrai prénom – « Alexian » était beaucoup plus apprécié par la gente féminine que « Puke » - mais ses amis l’appelaient tous comme ça à présent y compris Hendrix l’auteur de ce surnom.

    Il se rapprocha d’ailleurs sans le vouloir lors d’une soirée de ce dernier, ils étaient l’un comme l’autre à demi conscient de ce qu’ils faisaient, ils planaient dans un monde merveilleux ou tout était drôle et plaisant, et Puke s’était laissé aller en posant sa main délicatement sur la cuisse d’Hendrix, ce dernier n’avait pas vraiment réagit, Puke avait donc remonté sa main et même embrassé Hendrix, ils avaient fini par coucher ensemble, Puke ne regrettait pour rien ce qu’il venait de faire, il était même plutôt content de lui et s’amusait de la situation, situation qui était très bénéfique pour lui puisqu’un nouveau point commun venait d’apparaitre entre eux : Hendrix était finalement également bisexuel, tous deux avaient pris du plaisir et étaient certain d’apprécier recommencer mais sans s’encombrer des contraintes qu’imposait le terme « petit ami » ils avaient donc décidé d’un commun accord de rester amis et de se faire plaisir de temps à autre quand l’envie les prendrait…

    Bien sur ses aventures avec Hendrix n’empêchaient pas Alexian de continuer à séduire les femmes, ses tatouages, ses figures a moto et son air de bad boy plaisaient quasiment à tous les coups, se servant de l’argent de son père, il se faisait plaisir – dans tous les sens du terme – et vivait la belle vie.
    Son meilleur ami découvrit une passion folle pour les jeux d’argent, il se révéla très doué au poker mais aussi au black jack, au billard… Alexian n’était pas très fort pour tout ça, éventuellement au billard mais il préférait payer un verre a une jolie fille que de jouer pour de l’argent en sachant qu’il avait celui de son père a porté de main. Il trouva dans la passion d’Hendrix un surnom à ce dernier : Cash pour l’amour de ce dernier pour l’argent. Ce surnom resta comme celui de Puke, témoin de la complicité des deux garçons.

    Mais bien sur une vie comme celle-là ne peut pas continuer indéfiniment et leur récent petit bisness leur avait couté cher. Ils avaient en effet commencé –  après une idée de Puke – à faire pousser du cannabis dans leur chambre, à en vendre une partie – une idée de Cash – et à garder le reste pour leur consommation personnelle. Ce fut également à la même période que le père d’Alexian se mit en tête de s’occuper de son fils, sans doute parce que le passage dans le supérieur est une étape importante dans les études comme il disait.

    Il voulait que son fils suive la même voie que lui : celle des affaires… Alexian proposa alors un compromis à son père : il ferait des études et aurait son diplôme mais en choisissant sa propre voie et demanda également un appartement. Bien évidemment le père d’Alexian refusa mais qui ne tente rien n’as rien comme on dit… A la place il eut un logement d'étudiant... qu'il s'arrangea pour partager avec son meilleur amis bien évidement, il eut également une place dans la même école que Cash: en mécanique ! Ainsi Puke serrait enfin à plus de 20km de son père et en serrait débarrassé mais il retrouverait également Cash là-bas.

    La vie de Puke n’as finalement jamais été aussi belle : il suit un cursus de mécanique, sélectionne ses cours, n’as pas de réprimande, partage sa chambre avec son meilleur ami, couche avec lui quand ça le chante et avec d’autres personnes quand il en a envie également. Il a sa moto à portée de main et s’amuse avec ses figures quand bon lui semble, il a même recommencé avec ses plantes mais cette fois personne ne viendra leur reprocher quoi que ce soit. Il a même le plaisir de pouvoir attaquer les petits nouveaux et les intellos de service par des bombes de peinture dans les casiers ou toute sorte de blague en tout genre les rares fois où il va en cours. Il a même la possibilité de sortir le soir autant qu’il veut et se rester au lit si la veille a été vraiment vraiment très bien arrosée – ce qui est souvent le cas avec Puke – ou s’il a eu un bad trip la veille.

    Pour résumer : Puke n’as jamais été aussi heureux !


    Caractère


    Puke est du genre fétard et assez dragueur. Il ne parle que quand c'est necessaire aussi on le qualifit de mysterieux et également de peu souriant sauf après quelques joints/verres. Il est assez sociable mais peu investit dans ses relations avec les autres. Taquin, impétueux et vif, il peut toutefois se montrer bon observateur. Assez moqueur et blagueur, il adore taquiner son entourage.Il a été surnommé Puke par ses amis mais se présente sous son vrai prénom pour donner bonne impression. Il ne passe jamais une soirée seul, c'est contre principe. Il couche avec les femmes et les hommes par simple plaisir physique et apprécie principalement sortir le soir. Il boit et fume dès qu’il en a l’occasion et sélectionne les cours auquel il va. Il est très dragueur et arrive souvent à ses fins…  Il a sur le corps tatoué les moments les plus importants de sa vie. Puke se fiche pas mal de possibles répressions  et n’envisage pas son avenir plus loin que le lendemain c'est sans doute en partie ce qui fait qu'il a un penchant pour tout ce qui est interdit et qu'il adore profiter et s’amuser. Il deal de temps en temps pour se faire de l'argent et déteste son père. Il adore sa mère et fête l’anniversaire de sa mort en se rendant sur sa tombe chaque année.
    Physique


    Puke est grand, a les cheveux châtain clair et les yeux bleus. Il a tatoué sur son corps les moments important de sa vie: le jour de la mort de sa mère (un "21" tatoué sur son visage), un cœur dessiné par deux mains représentant celle de cette dernière et la sienne (sur son torse), une allégorie de la mort (sur le bras), l’œil qui voit tout symbolisant Dieu (sur le torse également)… Son corps est presque sa biographie pour qui sait la lire. Il est assez musclé puisque sportif et a les mains légèrement rugueuses a cause de la mécanique.


    In Real Life



    • Quel est votre prénom/pseudo ? Puke
    • Quel âge avez-vous ? 20ans
    • Comment avez-vous connu le forum ? Par Jesus
    • Quelques critique ou remarque constructive à faire sur le forum ? Aucune
    • Quel est le code règlement? OK
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
     
    Alexian G. Cipriano aka Puke ~ Everyday I'm Drinking !
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Kenneth Swanson | Mes amis, mes amours, mes emmerdes.
    » Rye Jacob / Faking it everyday.
    » [HOT] I fall in love just a little bit everyday with someone new. (wrena)
    » dawn ♕ everyday's the same game
    » Stop drinking my mint cordial, please • 25/01 - 20H45

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    L'école Richelieu :: Administration :: Présentations :: Validées-
    Sauter vers: