AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'art et la manière d'obtenir ce que l'on désir... [PV: Seul] [TERMINÉ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dimitri Vlad Sadovski
Sadistic & Masochistic Teacher
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Suivez les cris de douleurs....

MessageSujet: L'art et la manière d'obtenir ce que l'on désir... [PV: Seul] [TERMINÉ]   Jeu 8 Nov - 20:20

Enfin le notre plan allait être mis en place. Le premier domino allait tomber et tout les autres suivraient: la révolution était en marche. Et j'étais le premier à la lancer.
Ce soir nous étions jeudi soir, bien évidement nous pouvions rentrer chez nous tout les soirs mais des dortoirs étaient a la disposition des professeurs, il devait en rester afin de surveiller les élèves... Je n'aimais pas rester là-bas mais ça pouvait toujours s'avérer amusant, les élèves avaient du mal à cacher leur pensés quand ils dormaient, et les professeurs aussi... Mais aujourd'hui ce n'est pas lire dans les pensées des autres qui me mena à rester dormir à Richelieu.

Aujourd'hui j'avais une mission à accomplir, et j'en étais fier et heureux. Je connaissais par coeur la ronde de ma victime, dès la fin des cours elle allait au self afin de surveiller, puis elle faisait un tour dans le chateau afin de verifier que tout les élèves étaient dans le self ou dans leur dortoir, puis enfin elle faisait une ronde dehors pour verifier qu'il ne manquait personne. Après quoi elle allait voir enfin dans les dortoir des filles si personne ne manquait à l'appel et allait se coucher dans sa chambre.

Je décidais donc de sortir à la tombée de la nuit lorsque je saurais qu'elle y serait... Je la vis au loin marcher vers les bois du chateau, bien évidement elle ne sut même pas que j'étais là, les sens humains étaient moins développés que ceux des vampires. Je continuais donc de la suivre sans faire de bruit jusqu'à ce qu'elle se retrouve assez éloignée de l'école pour se sentir menacée en la présence d'un vampire: que voulez-vous ? J'aime les mises en scènes.
C'est ce même amour qui me poussa à petit à petit tourner autour d'elle en fasant crasquer tantôt une branche puis en efleurant des feuilles: j'entendais son coeur battre plus rapidement, toutefois son visage restait froid et impassible. J'apparus ensuite à ses yeux un peu plus loin dans la forêt profonde:

- Bonsoir Leen, fis-je un grand sourire aux lèvres.

Comme je m'y attendais elle ne sursauta pas mais ses pensées en disait long: confuses, intérompues et tournée toute vers moi: je l'avais surprise et j'en étais fier.
Elle me demanda alors que je faisais dehors à cette heure-ci. J'aurais voulu continuer à jouer un peu mais hélas je ne pouvais rien faire sans manquer de rater ma mission... je me retins donc et annonçais que je souhaitais lui parler. Elle m'interrogea du regard puis fis un pas en arrière en me demandant pourquoi je souhaitais lui parler aussi loin du chateau et à la nuit tombée, j'entendis alors ses théories sur la raison de ma venue: la tuer, la vider de son sang, m'amuser à lui faire peur... effectivement en temps normal j'aurais été tout a fait capable de faire ça, mais aujourd'hui c'était une toute autre raison qui m'amenait à aller vers elle alors que le soleil était couché.

- Je pense que vous savez très bien pourquoi je suis ici... vous connaisez mon don et vous savez que je ne connais pas la tolérance...

J'aimais manipuler les esprits des autres: c'était si facile et maniable, il suffisait de lancer un sujet de conversation vage pour que l'interlocuteur pense sans le vouloir à ce dont vous aviez besoin. Bien évidement c'était plus difficile quand les gens connaissaient mon pouvoir, mais ce qu'ils ne savaient pas c'est que je n'avais besoin que de quelques secondes pour entendre ce dont j'avais besoin, lorsqu'on savait quoi lire et qui lire il n'y avait qu'a ouvrir les yeux et en peu de temps les mots formaient une histoire magnifique à connaitre et qui était la source de votre venu. C'est tout aussi évidement qu'elle annonça qu'elle ne savait pas de quoi je parlais:

- N'essayez pas de me mentir... vous savez que cet effort est vain... et je sais déjà pour vos envies de vengeance...

J'aimais aussi crée la surprise chez les autres, cela permetait de lire plus facilement en eux, encore une fois quelqu'un d'habitué tel que Leen Pomenn, mais c'était toujours cette fraction de seconde d'inatention qui était la plus utile. J'avais entendu ainsi des bribes de son passé, une voix enfantine qui se moquait d'elle:"Leen la crétine !". elle fit un nouveau pas en arrière et me demanda ce que j'attendais d'elle:

- S'en prendre aux enfants ainsi est injuste et je ne peux pas tolérer ça... Je pense qu'il serrait sage de vous reconvertir Leen...

Elle laissa à présent apparaitre de la surprise, visiblement son masque d'impassibilité était tombé, j'entendis alors clairement ses pensées, elle se demandait vraiment si ce qu'elle faisait n'était pas malsain et si elle ne devait pas vraiment penser à changer d'emploi... puis effaça ces pensées et répondit que c'était du chantage, qu'elle allait de ce pas en parler au directeur et que ça ne se passerait pas ainsi... je l'attrapais alors par le bras et la plaquais contre un arbre:

- Vous vous pensez de taille ? Vous pensez que votre parole vaut plus que la mienne aux yeux du directeur ? N'oubliez pas que mon don m'offre une crédibilité totale... je vous propose simplement de partir la tête haute en donnant votre démission plutôt que de vous faire renvoyer.

Afin de rendre ma mise en scène meilleure je me forçais pour la regarder droit dans les yeux et y mit toute l'intensité possible, puis me recula d'elle afin de la laisser reflechir: elle hesita puis se rendit à l'évidence: j'avais raison.
Aux yeux de tout le monde je n'avais aucun interêt à la faire renvoyer, par conséquent je n'avais aucune raison de mentir, elle pensait également que la seule raison que j'avais de lui demander cela était que j'avais réellement lu tout son passé et que j'y avais trouvé des choses qui ne me convenaient pas... l'ésprit humain était si facile à manipulé, toujours à chercher une raison logique, personne n'avait en faite jamais besoin d'expliquer quoi que ce soit, l'ésprit s'inventait son histoire seule...
Elle aquiessa donc et annonça que des la fin de sa ronde elle irait parler à M. Lauren et lui donner sa demission le soir même...

- Si ce n'est pas fait je serrais contraint d'aller lui en parler moi-même Leen... vous avez jusqu'à demain midi, bonne soirée.

C'est sur ces mots que je m'en allais et retournais dans le chateau, ma mission était accomplie: elle allait le faire le soir même je l'avais vu dans son esprit, toutefois j'attendrais le lendemain matin avant d'annoncer à ma tendre italienne qu'un poste était libre à Richelieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'art et la manière d'obtenir ce que l'on désir... [PV: Seul] [TERMINÉ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne manière
» De l'art et la manière de se dévouer [PV Villadra]
» [Créature]Etude des dieux et tout ce qui s'y rapproche de manière directe.
» Obtenir du prestige
» Obtenir la CS vol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école Richelieu :: L'école Richelieu :: Extérieur de L'école :: La Forêt Féérique-
Sauter vers: